[Coaching] Quand est ce que Kevin McHale va enlever son costume de Byron Scott ?

Les Rockets sortent d’une nouvelle défaite embarrassante face à Dallas. Après avoir perdu contre Denver, c’est Raymond Felton qui a éteint James Harden en première mi-temps (0/10 et 5/21 sur la rencontre). Les Rockets se retrouvent avec un bilan de 4 victoires et 6 défaites et pointent à la 12 ème place de la conférence Ouest. Déjà la panique pour les finalises de conférence 2015 ?

Le Hero Ball et les snipers selon Kevin McHale

Houston est au fond du trou et ça Kevin McHale l’a bien compris :

«Ce n’était pas un départ timide, c’était un départ affreux. Nous avons manqué des layups, nous avons tout manqué, notamment des tirs ouverts. Nous avons juste paniqué. Nous avons commencé à balancer le ballon. Les gars ont réussi à retrouver un peu d’énergie, à se battre en seconde mi-temps. C’est le pire qu’on puisse atteindre, j’espère. Je ne peux pas imaginer que ça puisse aller plus mal que ça.»

Les Rockets ont compté jusqu’à plus de 20 points de retard… La faute à une défense inexistante et un jeu digne de la départementale 3.
Si Houston avait la 7ème meilleure attaque et la 17ème meilleure défense du pays  lors de la saison 2014-2015, c’est tout le contraire cette année… Lors de cette saison, les Rockets ont la 17ème attaque du championnat et en défense c’est pire puisque seuls 3 équipes encaissent plus de points en NBA…

La maladresse est un des gros problèmes de l’équipe de Kevin McHale. Hier, les Rockets ont shooté à 8/30 à 3 points. Sur la saison ? Ils tentent 32 shoots à 3 points par match pour seulement 9.1 de réussite… Si ça avait été une réussite l’année dernière, c’est une vraie catastrophe cette saison.
Les pourcentages de leurs extérieurs à 3 points. Attention, accrochez vous à votre canapé, c’est digne d’un film d’horreur :

L’absence de Dwight Howard est très préjudiciable car sans leur tour de contrôle, les stops défensifs sont moins présents et par conséquent le jeu de transition y est moindre.
A égalité avec les Lakers (ce n’est pas un compliment), Houston est l’équipe qui joue le plus le « Hero Ball » c’est à dire le jeu en isolation. 10.4% de leur jeu vienne de un contre un pour seulement 37.4% de réussite au shoot… Bien sur, sans trop de surprise, James Harden est le joueur qui fait le plus de un contre un dans la ligue. 27.9% de ses actions provienne du jeu en isolation  et cela ne semble pas déranger Kevin McHale. Au début de saison, les Rockets ont recruté Ty Lawson  qui est un très gros manieur de ballon et James Harden ne semble pas vouloir lâcher du lest pour le responsabiliser.

Les texans vont devoir se créer un collectif en attendant Dwight Howard… Des joueurs complets comme Josh Smith (parti à Los Angeles) manquent cruellement sans oublier Pat Beverley..

Comme décrit dans notre résumé, Houston a livré un presque non match. Les Rockets auraient pu revenir dans le match et on a choisi une image qui résumé parfaitement l’état d’esprit des coéquipiers de James Harden. 5 contre 2 et plutôt que d’assurer le 2 points, Jason Terry va envoyer un air ball qui tuera définitivement tuer les espoirs de son équipe.

 
Kevin McHale va devoir réagir et vite car il n’est plus possible de proposer une telle bouillie de basket…

Source stats : NBA.com

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire