[Recap] Les performances de la nuit dernière !

Cette nuit, plusieurs joueurs se sont illustrés et la plupart de ces performances ont été déterminantes dans la victoire des équipes concernées.

  • James Harden (Houston Rockets) : 45 points / 11 assists / 8 rebonds / 5 interceptions / 39% au tir / 19 sur 20 aux lancers-francs.

Précisons le contexte : hier, le coach Kevin McHale a été viré par le front-office de la franchise. Les joueurs se retrouvés donc avec l’assistant en coach principal en attendant le suivant, et le match face à Portland était du coup assez indécis. Le barbu lui ne s’est pas posé de questions et a continué à jouer son jeu, pour au final noircir la feuille de stats comme il sait si bien le faire. Points litigieux : il a tenté 20 lancers francs ! Et 11/29 au shoot c’est quand même pas très beau à voir…

  • Russell Westbrook (Oklahoma City Thunder) : 43 points / 8 assists / 9 rebonds / 56% au shoot / 15 sur 20 aux lancers francs.

Le marsupial a encore été intenable, et cette fois-ci son travail a porté ses fruits puisque le Thunder s’est imposé contre des Pélicans privés d’Anthony Davis encore une fois. On peut encore voir tout l’attirail du « combo-guard » avec des « stop-and-shoots », des pénétrations et encore des pénétrations. Même réflexion que pour Harden cependant, le nombre de lancers francs est quand même monstrueux…

  • Paul George (Indiana Pacers) : 34 points / 5 assists / 8 rebonds / 4 interceptions / 13/24 au shoot, dont 5/10 à 3 points

Le « Paulo » continue sur sa lancée depuis le début de saison, et les Pacers s’en réjouissent. Hier soir face aux Sixers ce fut un récital, et les Sixers ont été asphyxiés. En attente de confirmation sur le long terme, mais ce que nous propose PG13 est pour le moment un régal !

  • Jimmy Butler (Chicago Bulls) : 32 points / 6 rebonds / 11/23 au shoot

Pas une ligne de statistiques affolantes, mais cela ne reflète pas entièrement l’impact de Butler sur le jeu des Bulls, qui sont sur une lancée de 4 victoires de suite. Jouer à Phoenix s’est avéré peu évident en ce début de saison, et les joueurs de Fred Hoiberg ne sont pas tombés dans le piège.

  • Elfrid Payton (Orlando Magic) : 24 points / 6 assists / 7 rebonds / 4 interceptions

Le meneur à la coupe aussi bizarre que celle du chanteur du groupe « The Weekend » a montré de très belles choses hier soir, avec une adresse correcte. Sur 24 points, il n’a marqué que 5 points sur la ligne et n’a pas tiré une seule fois à 3 points. Menaçants à mi-distance et redoutable en pénétration, il a fortement contribué à la victoire des siens hier soir.

  • Karl Anthony-Towns (Minnesota Timberwolves) : 21 points / 12 rebonds / 6 blocks

Le rookie en provenance de Kentucky a encore répondu présent, malgré la défaite contre le Magic. Avec Porzingis qui éclot, Okafor qui score beaucoup, KAT montre qu’il est encore dans le game pour le titre de Rookie of the Year !

  • Nikola Jokic (Denver Nuggets) : 23 points / 12 rebonds / 3 blocks

Petite surprise de cette soirée, Nikola Jokic le rookie serbe qui joue à Denver. Face à Aldridge, West ou encore Diaw, le jeune ne s’est pas débiné et a montré de quoi il était capable. Combatif au rebond, solide sur les écrans, et agile de ses deux mains, il a même montré une certaine habileté extérieure, modérée cependant. A suivre !

Mentions honorables : Evan Fournier et ses 26 points + « game winner » / Andrew Wiggins et ses 28 points / Ryan Anderson et ses 30 points / Tony Parker et ses 25 points + 9 assists / Nicolas Batum et ses 24 points + 8 assists

Laisser un commentaire