[Recap] Les Raptors se font peur mais plonge Lob City dans le chaos

Match à 21h30, encore une fois l’équipe de Doc Rivers a livré une maigre prestation. Lob city s’incline une fois de plus avec une lourde défaite à domicile et pour la première fois depuis l’arrivée de Chris Paul, Los Angeles a un bilan négatif.
Est ce que les Angelinos sont-il en crise ?

Un non match des locaux…

Début de match agréable mais cela ne va pas durer. JJ Redick est le seul à faire face en ce début de match avec 12 points à la moitié du quart-temps et Los Angeles mène 14-12. La suite ne sera qu’un film d’horreur. Blake Griffin se fait manger tout cru dans ce 1er quart-temps. Scola lui fait la chanson avec déjà 8 points mais le joueur numéro 1 de ce match est Caroll. Le joueur va scorer 12 points alors que c’est sa moyenne par match ! Les Raptors jouent un très bon basket collectif et après 12 minutes, il y a déjà un petit écart (33-23).
10 points c’est largement rattrapable mais le pire est à venir pour les Clippers. Aucune réaction, aucune envie mais surtout aucune réussite. Pendant 4 minutes, « Lob City » ne va pas marquer le moindre point et il faudra Paul Pierce pour stopper la mauvaise série de son équipe (27-43). Derozan est innaretâble au poste et Caroll continue de balancer des missiles à 3 points avec toujours la même réussite. Lowry l’imite ensuite et l’addition est très salée à la mi-temps (63-34).

Les Clippers réagissent, trop tard…

Les Raptors ont une mauvaise habitude, se contenter de shoot en isolation mais surtout se reposer sur l’adresse extérieure lorsque le match est dominé. Une fois de plus, ils vont le faire. Sous la houlette de Chris Paul, les locaux vont enfin sortir la tête de l’eau pour revenir à 20 points. Le match va s’enflammer et sur un dunk de Johnson puis de Deandre Jordan, revoilà les hommes de Doc Rivers à 16 points ! La marche en avant ne s’arrête pas là puisque sur un nouveau panier de Austin Rivers, il fait passer son équipe sous la barre des 10 points. On pourrait croire qu’il y a bien un match mais les Clippers vont tout simplement faire n’importe quoi et ne vont pas se faire confiance les uns les autres. Comme d’habitude on a envie de dire.
Alors que Toronto continue le jeu en un contre un, Josh Smith va avoir l’occasion de ramener les siens à une possession. Que va t-il faire alors qu’il n’y a que 6 points d’écart ? L’ancien artilleur de Detroit va shooter à 3 points… en transition. Le pire choix possible et les siens ne s’en relèveront pas. L’écart sera maintenu à 10 points et Toronto repart avec la victoire.
Si Derozan (21 points à 4/16) ou Lowry (13 points et 10 passes) ont pesé sur la rencontre, ils devront pour le bien des Raptors de mieux gérer le match, surtout avec une si grande avance.
Selon les bruits qui courent, il y aurait eu des embrouilles après le match… Est ce que tout va déjà péter ? Stephenson est là pour couper les oranges ? Griffin a été pire que soft ou Paul Pierce aussi utile qu’un string sur Nicki Minaj.
Il va falloir réagir et vite.

Box-score :

Highlights :

Crédit photo : NBA.COM

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire