[Grand format] Première édition du mercredi soir pour vous faire gagner votre premier pari !

Nouvelle rubrique ! Désormais le mercredi, vous aurez droit à une édition spéciale pour parier pour de vrai ou de faux, au choix. Avec au moins 10 matchs par soir, le mercredi nous nous consacrerons à un seul match qui sera le meilleur qualité/prix et essayerons de donner la meilleure analyse possible. Bien sur, on tient à rappeler que vous êtes responsables de vos actes. Notre avis n’est que secondaire mais il sera toujours un plaisir de nous lire !
Sachez que dès votre inscription, vous pourrez avoir un pari gratuit à hauteur de 50 euros sur Bwin.

Les forces en présence

Houston Rockets 

L’équipe joue à domicile mais n’est pas dans une forme olympique, surtout après avoir perdu leur coach, Kevin McHale. Un bilan désastreux pour un finaliste de conférence (5 victoires et 8 défaites) et une horrible 12ème place dans la conférence Ouest. 18ème meilleure attaque du pays avec 100.2 points mais la 27ème défense… Elle encaisse pas loin de 107.1 points en moyenne.
Une défaite très gênant face à New York et un énorme Porzingis. 2 jours avant, les Rockets avaient perdu contre qui ? Les Grizzlies…

 Memphis Grizzlies 

5 victoires sur les 6 derniers matchs dont une domination sans nom face à Houston. Victorieux des Mavericks hier soir , le back to back va être un gros test pour les oursons. 4ème de la conférence ouest, Memphis pourrait attraper la 4ème place en cas de victoire mais pour cela, il faut que Dallas lâche son match face à San Antonio. N’ayons pas peur des mots, Memphis est toujours aussi bidon en attaque puisqu’il ne marque même pas 96 points par match ce qui en fait la 27 ème attaque du pays. Par contre la défense est bien mieux qu’en début de saison (99.9 points encaissés) et est la 13ème défense de la ligue.
Randolph sera peut être absent mais ce n’est pas un problème puisque les coéquipiers de Marc Gasol joue de plus en plus small ball et il en faudra face à Houston !

Pourquoi Memphis va gagner ?

Les Grizzlies ont toujours adoré jouer James Harden. L’année dernière, ils les ont dominé avec une seule défaite pour 3 victoires. Dwight Howard n’est pas encore à 100% et face à Gasol ça ne sera pas un match facile, les deux ne s’apprécient guère et on a toujours des matchs disputés. Randolph sera peut être out mais pour ça, coach Dave Joerger fait confiance à Green, joueur très explosif qui a un temps de jeu conséquent. Matt Barnes est aussi une bonne solution puisqu’il a limité Dirk (avec l’aide de Vince Carter et Jeff Green) à 5/15 ! Autre facteur, le banc de Memphis. Courtney Lee, Green (ou Barnes c’est selon), Vince Carter et surtout Mario Chalmers ! La capacité du double champion NBA a accéléré est un vrai plus pour Memphis et il faudrait se pincer car oui il arrive aux Grizzlies de faire des « fastbreaks ».  Chalmers apporte aussi de l’adresse extérieur.
Il va aussi valoir surveiller Mike Conley, hier il a planté 21 points et semble bien plus agressif cette saison.
Toujours le même problème côté Houston avec un James Harden trop personnel. Le joueur de Houston est celui qui fait le plus de un contre un dans la ligue. Le duel face à Tony Allen devrait être assez explosif. Face à une équipe discipliné comme Memphis en défense, il va falloir partager le ballon ce qui n’est pas le point fort des Rockets cette saison !

Selon Jason Terry, l’équipe aurait changé :

« C’était un entraînement difficile. On fait attention aux détails. La défense avant tout, la bonne exécution offensive et l’extra pass. On doit travailler si l’on veut voir un résultat. On pensait qu’on le faisait avant mais nous n’en faisions pas assez. La prochaine étape est de gagner des matchs. Je crois en ce groupe. Si nous faisons les choses que nous avons bossé ces deux derniers jours, on sera en excellente position. »

On attend de voir ça mais la côte à 2.10 est très intéressante pour Memphis et on les voit bien remporter le match ce soir ! Chaque mercredi, nous posterons notre bilan pour voir notre taux de réussite, alors à mercredi prochain.

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire