Les Frenchies chez l’Oncle Sam: le retour de Joffrey Lauvergne

Au programme des frenchies chez l’Oncle Sam ce dimanche, le retour de Joffrey Lauvergne avec les Denver Nuggets, les Spurs de Boris Diaw et Tony Parker qui continuent à gagner et la confrontation entre Alexis Ajinça et Rudy Gobert.

Denver Nuggets / Dallas Mavericks 81-92

Le voilà, enfin, le retour de Joffrey Lauvergne après de longues semaines d’absence suite à une blessure au dos. Malheureusement son équipe perd pour son retour, il aura capté 2 rebonds en 8 minutes, pas grand chose mais c’est son retour qui importe. Espérons qu’il retrouve petit à petit sa forme d’avant sa blessure, dès lundi contre Milwaukee.

Atlanta Hawks / San Antonio Spurs 88-108

Quelle victoire des Spurs contre les Hawks. Réussir à maintenir l’équipe d’Atlanta en dessous de 90 points est signe d’un match maîtrisé sur le plan de la défense. Inscrire 108 points montre que l’attaque fonctionne plutôt bien également. Nos deux français en sont quitte pour de bonnes prestations, 11 points, 6 passes et 3 rebonds pour Tony Parker et 9 points, 2 rebonds et 3 passes pour Boris Diaw. Derrière les Golden States Warriors, les Spurs font figure d’ogre à l’Ouest et ils semblent lancés et déjà presque en roue libre. Prochaine rencontre pour les texans, mercredi contre les Bucks.

New Orleans Pelicans / Utah Jazz 87-101

Dans cette confrontation entre nos deux bigmens français, c’est l’équipe de Rudy Gobert qui l’emporte, à l’image de nos deux frenchies, Utah (8-7) semble un ton au dessus des Pelicans(4-13). Après avoir manqué la dernière rencontre, Alexis Ajinça a retrouvé le parquet durant 4 minutes pour 2 points. Du coté d’Utah, Rudy Gobert continue à peser de toute sa taille sur la raquette, il termine avec 9 points, 14 rebonds et 4 contres. Une grosse activité qui sert beaucoup son équipe qui réalise un bon début de saison, du coté de la Nouvelle Orleans, ce début de saison est plus que difficile. Utah devra réaliser un match parfait pour continuer sur sa lancée contre les Warriors lundi. Les pelicans doivent se ressaisir contre Memphis jeudi soir.

Clement Rigal
24 ans d’amour du basket. J’ai commencé tout petit à 3 ans et demi je faisais la taille d’un ballon taille 7 et aujourd’hui je suis toujours petit et j’ai jamais arrêté ce magnifique sport. Aujourd’hui je suis celui qui s’occupe de la rubrique “Les Frenchies chez l’Oncle Sam” ou je récapitule les performances de nos petits français.

Laisser un commentaire