Les Frenchies chez l’Oncle Sam: Batum for the win

Joli programme aujourd’hui, avec un Nicolas Batum qui offre une nouvelle victoire pour ses Hornets avec un gros shoot à 3 points. Mais aussi un bon Ian Mahinmi avec Indiana et un bon Kevin Séraphin dans la défaite de New York.

Milwaukee Bucks / Charlotte Hornets 82-87

Les Hornets continuent à gagner et Nicolas Batum qui score à 3 points au buzzer, quelle soirée pour la franchise de Michael Jordan. Notre frenchy termine le match avec 15 points, 5 rebonds et 5 passes, plus ce shoot clutch, un match complet. Son équipe enchaîne une 3ème victoire et en est désormais à 10 victoires pour 7 défaites, de bon augure pour la suite.

Boston Celtics / Orlando Magic 91-110

Evan Fournier aura été un peu maladroit mais son équipe continue à gagner, c’est bien la meilleur chose. Il termine se match avec 9 points (0/3 à 3 points), 3 rebonds et 1 passe. Il connaît un petit coup de moins bien depuis quelques matchs, espérons qu’il retrouve toute sa fougue de début de saison le plus rapidement possible.

Indiana Pacers / Los Angeles Lakers 107-103

Les Pacers enchaînent les victoires, principalement grâce au retour en forme de Paul George, mais aussi grâce à Ian Mahinmi qui tient la barraque dans la raquette. Il termine avec 8 points, 10 rebonds, 2 contres et 2 passes, ce genre de performance sur tous les fronts qui font plaisir aux coachs. La confiance que Voegel lui accorde est un juste retour de son investissement depuis le début de la saison.

Houston Rockets / New York Knicks 116-111

34 minutes de jeu pour Kevin Séraphin, c’est presque une victoire pour lui. Si son équipe semble à la peine et est désormais à 8 victoires pour 10 défaites, il a enfin eu un temps de jeu conséquent et il a su en profiter. Il score 14 points, auxquels il ajoute 7 rebonds, 4 passes et 4 contres. Espérons que cette performance donne envie à son coach de lui accorder plus d’importance dans ce roaster.

Clement Rigal
24 ans d’amour du basket. J’ai commencé tout petit à 3 ans et demi je faisais la taille d’un ballon taille 7 et aujourd’hui je suis toujours petit et j’ai jamais arrêté ce magnifique sport. Aujourd’hui je suis celui qui s’occupe de la rubrique “Les Frenchies chez l’Oncle Sam” ou je récapitule les performances de nos petits français.

Laisser un commentaire