Kobe Bryant, le meilleur marqueur des matchs de Noël !

Avant tout, joyeux Noël ! On espère que vous avez passé un joli réveillon avec vos proches ! Si vous voulez voir l’artilleur numéro 1 des matchs de Noël, rendez vous à 4h30 du côté de Los Angeles, puisqu’on aura droit à un joli derby entre les Lakers toujours aussi nuls et les Clippers en panne de confiance !

Si il y en a bien qui a l’habitude de jouer le jour de Noël et quasiment à chaque fois à domicile, c’est Kobe Bryant. Quand on a un joueur de sa trempe en NBA, il est clair qu’on ne lui refusera que rarement de jouer le 25 décembre. Kobe Bryant est un homme de record, surtout en scoring pour un gars qui a dépassé Michael Jordan il n’y a pas si longtemps. L’homme qui a marqué 19 points face à Kevin Durant il y a 2 jours va aller défier Chris Paul et sa bande, à Los Angeles bien sur !

Kobe Bryant le roi de Noël !

Que de beaux souvenirs dans la tête comme ses 34 points face à la bande à Carmelo Anthony en 2012 où Kobe Bryant était encore le coéquipier de Dwight Howard. On n’oubliera pas la séance de trashtalking avec Lebron James sous l’ère des threes amigos. La liste est encore très longue avec les Suns, Spurs, Bulls, Celtics ou encore Cleveland plusieurs fois mais notre préféré est sans aucun doute le match face à Miami en 2004.
Rétablissons les faits, Kobe force le transfert de Shaquille O’neal avec qui la relation n’est tout simplement plus vivable. Bryant se retrouve quasiment seul avec Fisher, Payton, Shaq ou encore Malone parti. Les 2 joueurs se retrouvent à Noël et tous les regards seront fixés sur eux  et le match va être digne puisqu’il ira jusqu’en prolongation !  
Les anecdotes sont nombreuses pour le « Black Mamba » qui est le joueur ayant le plus scoré (383 points) lors du « Christmas Day ». On peut encore en profiter une dernière fois, avec la victoire, il ne pourrait pas faire un meilleur cadeau de Noël…

 

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire