Isaiah thomas plonge les Knicks dans le caca

Il n’y a pas si longtemps, un bilan de 14 victoires pour 18 défaites suffisait pour atteindre le 8ème spot à l’est voir même le 7 ou 6ème. Oui mais voilà, la conférence est a nettement évolué et les Knicks se retrouvent désormais à des années lumières des playoffs

Calderon se fait manger par tous les meneurs

A Dallas, Calderon était un excellent meneur. Organisateur, bon shooteur, leader. Il semble avoir perdu tout ça car si à l’époque c’était Marion qui s’occupait en général du meneur adverse, les qualités ou plutôt les non qualités du joueur de New-York sont révélés au grand jour… Son adresse n’est plus la même tout comme son apport malgré son aura indéniable.


Hier, Isaiah Thomas a frappé fort 21 points et 6 passes malgré une adresse hasardeuse (6/18) mais comme le dit Melo, quand IT attire l’attention, ça devient difficile de couvrir ses partenaires :

« C’est un vrai dur. Un petit gars avec un grand coeur. C’est dur de rester devant lui, même s’il le faut. Il attire beaucoup d’attention. Et lorsque les gars autour de lui mettent les tirs, c’est dur de le contenir. »

La NBA est un championnat difficile mais New-York et surtout Carmelo Anthony mérite bien mieux que ça. Il y a 4 matchs, les Knicks étaient encore avec un bilan équilibré avant de subir 4 défaites de suite dans leur fameux road-trip (hormis la défaite à Orlando à domicile)…
A noter le bon retour de Smart après quelques semaines de blessure (6 points).

En attendant, les coéquipiers de Melo retrouveront la maison avant d’affronter Detroit ! Ils sont actuellement à 4 matchs du 8ème « playoffable » tandis que Boston est bien accroché à sa 6ème place !

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire