Jeremy Lamb a saisi une opportunité

Transféré cet été par le Thunder, Jeremy Lamb a retrouvé son ancienne équipe (où il a passé trois saison) hier. A Charlotte, il retrouve Kemba Walker, un coéquipier de l’université. 

JEREMY LAMB DANS LA ROTATION 

Au contraire de ses années à Oklahoma City, Jeremy Lamb est dans la rotation derrière Nicolas Batum. Avec, plus de temps de jeu, ses statistiques gonflent. L’arrière des Hornets tourne à 11 points de moyenne en 22 minutes contre 7 points de moyenne à OKC. 

J’attendais juste une opportunité. J’ai eu quelques bons moments à Oklahoma City, mais je n’ai jamais réussi à y faire mon trou. Je voulais vraiment avoir ma chance et je suis parvenu à atteindre cet objectif.

Je suis dans la rotation et je parle beaucoup plus au coach. Quand j’étais à OKC, j’étais un rookie, j’ai effectué de longs passages en D-League, et ensuite je n’ai pas vraiment été intégré au jeu. Résultat,  je ne parlais pas vraiment à Scotty. Mais ils sont tous les deux des mecs super. C’est simplement que je n’ai pas eu ma chance là-bas. Ils sont tous deux de très bons coachs et ont chacun un style qui leur est propre, et c’est assez difficile de comparer. 

Ça s’est passé très simplement. Au final, ce n’était pas le bon environnement pour moi. Le GM m’a toujours soutenu et me disait que j’allais être un bon joueur en NBA, et qu’il serait mieux pour moi que je change d’air. C’est quelque chose qui m’a tenté. 

C’est dans un question-réponse  que l’ancien du Thunder rapporte tout cela. Désormais, Lamb est bien installé dans la rotation et se libère au fur et à mesure que la saison avance. 

Russell Westbrook s’est bien vengé de son ancien coéquipier…

 

 

 

Laisser un commentaire