[Playbook] Quand Deron Williams imite Vince Carter au buzzer !

Matthews ne comprenait pas pourquoi Dallas luttait à être consistant. La manière n’était pas forcément là mais la victoire est importante  dans un des matchs les plus fous de l’année pour être bien installé à la 5ème place de la conférence Ouest. Il a fallu un buzzer de Deron Williams qui n’est pas sans nous rappeler un certain jour de playoffs….

Rick Carlisle aime les joueurs déchus 

Le coach Rick Carlisle qui devient aujourd’hui le 21 ème coach le plus victorieux de l’histoire aime les mélodrames. Il a toujours coaché des joueurs dit « cramés ». Vince Carter, Shawn Marion ou encore Deron Williams pour ne citer qu’eux. 
Lors du game 3 du 1er tour des finales de conférence, Vinsanity va inscrire un incroyable shoot à 3 points pour que son équipe mène 2-1 face à San Antonio. Si les Mavs ont perdu la série, Rick Carlisle s’est dit fier de son leader à ce moment précis. 
On revient sur ce moment puisque le sosie officiel de Jim Carrey va appeler le même « call », c’est à dire le même système mais cette fois-ci pour Deron Williams.

Le buzzer beater de Vince Carter :

Le buzzer de Deron Williams :

Vous l’avez bien vu, à part quelques différences, ces 2 shoots sont exactement les mêmes. D’un côté Monta Ellis qui génère une fausse piste, de l’autre Deron Williams qui fait de même (en posant un faux écran) pour  2 shoots, 2 feintes et 2 buzzers pour 2 joueurs qui mériteraient mieux que leurs carrières respectives.

Étape 1 : Générer une fausse piste  

Semer le trouble. C’est l’objectif. Sacramento n’est pas très bon en défense et encore moins en communication. Les Kings n’ont pas défendu à merveille puisque sur un écran(celui de Deron pour Matthews), il gagne déjà une bonne 1/2 seconde. Le numéro 20 Raymond Felton prend le pick de Dirk Nowitzki et s’en va chasser à l’opposé pour laisser de l’espace. Pendant ce temps-là, Deron Williams pose un écran pour Wesley Matthews.

Étape 2 : Prendre le curl de Dirk Nowitzki

Si les 2 actions ne commencent pas « exactement » de la même façon, la suite si. Prendre le curl de Dirk Nowitzki et sur les 2 actions Deron et Vince ont presque une seconde sur leurs 2 défenseurs. La balle est dans les mains de l’attaquant et forcément lui sait qu’il a un temps d’avance. Le défenseur donne tout ce qu’il a pour rattraper son erreur et en oublie l’horloge… Feinte de shoot à l’expérience et c’est jackpot. Erreur de casting puisque Rudy Gay a changé de défenseur et il n’y a pas vraiment eu de communication et les pauvres Kings ont paru perdu à ce moment précis.

Ce qui est assez ironique, plus que ces 2 grands joueurs, ce sont exactement les mêmes mimiques qui ressortent. Jugez plutôt.

En espérant que vous avez aimé notre nouveau playbook après celui des Spurs. N’hésitez pas à donner votre avis. On espère juste que vous êtes aussi contents que Dirk Nowitzki.

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire