Boulard ou confiance en soi pour D’Angelo Russell ?

Quel match entre Sacramento et Los Angeles. C’est D’Angelo Russell qui a pris feu pour son retour face à l’équipe de Demarcus Cousins. Malheureusement le joueur s’est blessé….

On oublie qu’il n’a que 19 ans…

Gros sujet de dispute au début de saison. Les Lakers ont le choix de choisir Okafor mais décideront de prendre D’Angelo Russell. Si il n’a que 19 ans, sa marge de progression est encore immense. Le problème n’est pas son talent mais plutôt est-ce qu’il n’est pas trop jeune. Sans Kobe Bryant l’année prochaine, il fallait un joueur mur et beaucoup n’ont pas hésité à dire qu’il n’est tout simplement pas « NBA Ready ».
En délicatesse en début de saison, il a été repoussé sur le banc en compagnie de Randle. Le jeune joueur est tout de même le meilleur passeur et intercepteur de son équipe et score 12 points par match.
En décembre et janvier, le protégé de Kobe Bryant est monté en puissance en shootant à plus de 40% à 3 points et 13 points de moyenne ! Hier, il n’a pas fait de détail puisque c’est sous son impulsion que Los Angeles va tout simplement rattraper un retard de 27 points :

« Vous n’avez encore rien vu. C’est tout ce que je vais dire… Le monde n’a encore rien vu. »

Comparé à James Harden, le joueur a toujours eu une grande confiance en soi. Blessé, il a d’ailleurs affirmé que les Lakers auraient gagné si il était resté sur le terrain. On ne peut d’ailleurs pas lui donné tort mais une carrière NBA peut tourner très vite même si on est le 2ème choix de draft, qui est d’ailleurs une position maudite dans le championnat nord américain. Sa confiance pourra t-elle l’aider dans sa quête ? On espère qu’elle ne se retournera pas contre lui…

Voici ses highlights, bien trop court à notre gout. Pour l’instant, on ne sait pas si il sera de retour ce soir face à OKC :

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire