Chicago retombe dans ses travers : pas d’énergie, pas de communication, pas de victoire

Depuis le match contre le Thunder lors du Christmas Day, les Bulls réalisaient de bonnes performances et gagnaient avec la manière. Seulement, et c’est ce qui fait leur défaut depuis pas mal d’années, les Bulls sont irréguliers. 

Pour le coach des Bulls, Fred Hoiberg, les joueurs parlent beaucoup, mais ceux qui parlent sont sur le banc

Cela commence par un manque de communication. Les joueurs sur le banc parlent plus que ceux qui sont sur le terrain. Nous n’avons eu aucune énergie et ce dès l’entre-deux. C’est quelque chose qui me dépasse, surtout quand ça arrive deux matchs de suite.

En effet, les Bulls restent sur deux défaites de suite et Butler pousse un petit coup de gueule : 

Les équipes adverses font ce qu’elles veulent sur le terrain. Nous ne sommes pas où il faut au niveau de notre couverture défensive. Nous ne nous parlons pas comme nous devrions le faire. Nous n’affichons pas la solidité et la dureté nécessaires

Les Bulls ont déjà perdu 6 matchs à domicile sur 22 disputés sur son parquet. 

Certains joueurs éprouvent plus de difficultés à communiquer que d’autres. Il y a des joueurs qui sont plus calmes et moins expansifs. Mais il faut se forcer à parler et communiquer pour dire à ses coéquipiers ce qui se passe sur le terrain. C’est un facteur très important lors d’un match. Nous avons subi plusieurs défaites très pénibles cette saison dans notre salle. C’est quelque chose qu’une équipe qui veut se battre pour le titre ne peut pas se permettre. Les équipes de haut de tableau ne font jamais cela, point final.

Chicago va devoir réagir le plus rapidement possible face à deux équipes de bas de tableau (Milwaukee et Philadelphie) avant de recevoir des plus gros morceaux comme Dallas ou Golden State. 

Laisser un commentaire