14 points en moins de 5 minutes pour Tony P, Damian Lillard who ?

Aldridge est in the zone en ce moment, il l’a encore prouvé hier avec 22 points et 11 rebonds. La lumière est venue de Tony Parker qui a été encore une fois immense avec 31 points.

Un effectif trop large…

Leonard est humain. Avec son 1/7, il prouve que c’est plus que possible de passer à côté de son match. Tony Parker a enclenché le mode MVP des finales 2007 avec une deuxième mi-temps de haut vol ! 7/7 en moins de 5 minutes pour lui. Lors de ses 14 points de suite, il nous montre tout son talent. Tear drop, shoot ou encore lay-up, il fait la totale à la défense de Detroit. Le 4ème quart-temps est aussi de haute volée, sur un panier à 3 points d’une passe de Manu Ginobili, il tue définitivement le match.
Ce match est aussi la preuve que les Spurs sont les concurrents numéro 1 des Warriors car même avec le premier scoreur dans les choux, les autres joueurs peuvent élever leur niveau de jeu.
Défait face à San Antonio, Reggie Jackson a rendu hommage à notre français :

« Ce n’est pas pour rien qu’il est Hall of Famer et qu’il sera élu dès le premier tour des votes. Il joue depuis longtemps et il sait comment aller où il doit aller. » 

Il va falloir bien se reposer avant d’affronter les Cavs de Kyrie Irving… Ce n’est autre que la dernière défaite des Spurs à domicile (si on exclue les playoffs). Un match qui sent déjà la poudre et on hâte d’y être !

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire