[L’image de la nuit] Quand Stephen Curry shoot du tréfonds des ténèbres

C’était un match attendu pour Denver et leurs fans. Sans Draymond Green, il y avait une réelle chance de l’emporter et ils n’ont pas craqué. Golden State tombe (112-110) malgré un magnifique Stephen Curry dans le money-time et pourtant il s’est bien rattrapé de son match moyen…

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé…

Draymond Green a manqué comme jamais aux Warriors… Déjà en attaque car hormis Bogut et Klay Thompson, Golden State n’arrive tout simplement à rien. Mauvais shoots mais pas que puisque Stephen Curry va perdre 8 ballons dans le match. Pire encore, le joueur va perdre la balle de match face à Gallinari pourtant pas élu meilleur défenseur de l’année. Ayant pris trop de retard dans le 4ème quart-temps, Stephen Curry a joué les héros en marquant 20 points ! Sans système, Curry remonte la balle à chaque possession et le hero-ball se met en place. Des shoots les plus fous les uns que les autres dont un panier complètement irréel à presque 12 mètres. Cela montre la confiance du joueur mais malheureusement, le match a été perdu avant et Curry aurait dû faire attention à ses pertes de balle…
Autre domaine ou Draymond Green a terriblement manqué, c’est la défense. Les Nuggets ont dominé les visiteurs avec un +10 aux rebonds. Beaucoup moins de combativité, moins de communication, on n’a tout simplement pas reconnu la défense des champions en titre. 
Si Gallinari a marqué 28 points et fait l’interception du match, c’est bien Will Barton (21 points) qui a surfé dans le money-time. Un petit rayon de soleil dans la saison très difficile de Denver.
Côté Golden State, il se peut que Green ne joue pas au prochain match…

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire