Les Frenchies chez l’Oncle Sam: les français pas en fête pour le Martin Luther King Day

Pour cette soirée de matchs en l’honneur de Martin Luther King, les français n’ont pas vraiment brillé. Un seul a gagné, Nicolas Batum, mais ce n’est pas vraiment grâce à lui. Les autres n’ont pas montré grand chose dans les défaites de leur franchise, mis à part Rudy Gobert pour le Jazz.

Utah Jazz / Charlotte Bobcats 119-124

Dans ce duel entre Nicolas Batum et Rudy Gobert, les Bobcats de Batman sont sortis vainqueurs, malgré la grosse performance de Gobzilla. Après 2 prolongations, il termine avec 14 points et 14 rebonds , un double double insuffiant toutefois. Insuffisant parce qu’en face c’est dressé Kemba Walker et sa performance stratosphérique. Nicolas Batum, toujours en difficulté, termine avec 10 points , 9 rebonds et 4 passes, une performance en amélioration et tout de même utile aux Bobcats pour repartir de l’avant. Prochaines rencontres pour Utah et Charlotte, Mercredi contre les Knicks et le Thunder.

New Orleans Pelicans / Memphis Grizzlies 99-101

Nouvelle défaite pour les coéquipiers d’Alexis Ajinça, dans cette saison très compliquée. Le français, qui peine à s’imposer dans la raquette des Pelicans derrière Anthony Davis, termine avec 4 points et 4 rebonds en 12 minutes, rien de transcendant . Prochain match jeudi contre Detroit

Orlando Magic / Atlanta Hawks 81-88
Voilà la 20ème défaite du Magic, pour 20 victoires. Un bilan équilibré qui montre bien les difficultés qu’ont les coéquipiers d’Evan Fournier à être réguliers. Cette nuit, le français a connu un match compliqué avec 6 points à 2/11 aux shoots, auxquels il ajoute 2 passes et 1 rebond. Le frenchy devra trouver un nouveau souffle dans cette saison s’il veut amener son équipe vers une place en playoffs et trouver un contrat intéressant pour la prochaine saison. Prochain rendez-vous pour Orlando, mercredi contre Philadelphie, une bonne occasion pour repartir de l’avant.

Clement Rigal
24 ans d’amour du basket. J’ai commencé tout petit à 3 ans et demi je faisais la taille d’un ballon taille 7 et aujourd’hui je suis toujours petit et j’ai jamais arrêté ce magnifique sport. Aujourd’hui je suis celui qui s’occupe de la rubrique “Les Frenchies chez l’Oncle Sam” ou je récapitule les performances de nos petits français.

Laisser un commentaire