[Edition spéciale BET] Profiter de l’absence de Dirk Nowitzki….

Comme d’habitude vous aurez droit à une édition spéciale pour parier pour de vrai ou de faux, au choix. Avec au moins 10 matchs par soir, le mercredi nous nous consacrerons à un seul match qui sera le meilleur qualité/prix et essayerons de donner la meilleure analyse possible. Bien sur, on tient à rappeler que vous êtes responsables de vos actes. Notre avis n’est que secondaire mais il sera toujours un plaisir de nous lire !
Sachez que dès votre inscription, vous pouvez avoir un pari gratuit à hauteur de 50 euros sur Bwin.
Aujourd’hui, Minnesota a une côte de 2.45 face à Dallas. Vous nous croyez peut être fou mais sans Dirk Nowitzki, il y a un coup à jouer et pourtant tous les pronostics sont contre nous.

Les forces en présence

  Minnesota Timberwolves

1 victoire sur les 11 derniers matchs. Oui, vous pouvez nous traiter de fou et vous auriez raison. Avec 3 mauvais pronostics de suite, on est un peu en mode loser, c’est le cas de le dire. Du talent, il y en a à Minnesota, après la victoire face à Phoenix, il y a eu rechute hier face au Pelicans.

22ème meilleure attaque de la ligue (99 points par match), on se demande comment c’est possible avec de tels joueurs comme Kevin Martin, Andrew Wiggins ou encore Ricky Rubio. En défense c’est guerre mieux (102.8 points encaissés par match). Sans Dirk Nowitzki, il y a un coup à jouer même si ça nous prive d’un duel face à Kevin Garnett quoi que ce dernier ne joue pas plus de 10 minutes en ce moment…

 Dallas Mavericks

Victoire, défaite, victoire, défaite. Les Mavs sont très irréguliers ces derniers-temps. Ils ont même failli perdre leur dernier match face à Boston alors qu’ils avaient commencé la rencontre par un sanglant 17-4.  Nowitzki sera absent et cela va jouer sur l’attaque des texans. 5ème ex-aequo à l’ouest avec Memphis, ils pourraient perdre leur place

Solide en attaque sans être excellent (18 ème attaque avec 100.9 points par match), les hommes de Rick Carlisle ont la fâcheuse habitude de balancer énormément de 3 points, ce qui agace leur coach. En défense, l’arrivée de Zaza Pachulia a fait du bien (17ème meilleure défense avec 101 points encaissés par match).
Alors les Wolves gagnant ?

Pourquoi Minnesota va gagner ?

La nouvelle du jour pour ce match est l’absence de Dirk Nowitzki. Il a inscrit 31 points lors de son dernier match face à Boston et surtout 29 points dans la victoire face à Minnesota il y a quelques jours… Très bon cette année, les jeunes Wolves n’auront pas à défendre sur ce tueur dans le money time. Auteur de 14 points dans la victoire contre Boston, Raymond Felton serait aussi out suite à un choc avec Jae Crowder. Zaza Pachulia est quant à lui annoncé incertain

Les Deron Williams et Parsons devront porter leur équipe offensivement. On parle surtout pour le 2ème cité qui a la fâcheuse tendance à balancer des 3 points à outrance. Le seul match où il ne s’est pas reposé sur son shoot est lorsque les starters n’ont pas joué face aux Pelicans d’un certain Anthony Davis.
Maintenant on passe à Minnesota. Il y a clairement des problèmes de coaching… Dans ce genre de match, il faut jouer sur Pekovic et les autres intérieurs. Sans Dirk (et peut être Zaza), Charlie Villanueva va énormément jouer. Il faut l’agresser sans cesse et les slashers auront leur rôle à jouer. Plutôt que de shooter à 3 points, il va falloir agresser les intérieurs adverses.
Avant la période sombre des Wolves (10 défaites de suite), ils étaient une solide équipe capable de jouer pour la 8ème place des playoffs. On attend Andrew Wiggins sur ce match. Dirk ou pas, les Mavs restent une solide équipe. En progression, l’ailier doit faire des progrès au shoot et son duel face à Parsons risque d’être intéressant. Les Mavs devraient le laisser shooter en passant sous les écrans, à lui d’en profiter au maximum.

Les blessés sont la raison principale pour laquelle nous voyons les Wolves gagner. Puis 3 mauvais pronostics de suite… On essaye de sortir de la loose.

Bilan édition spéciale du mercredi soir : 3/7 

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire