Demarcus Cousins continue son opération destruction en janvier, 56 points mais la défaite au bout…

Cousins a été énorme, gigantesque ! Il a marqué 56 points contre les Hornets malheureusement se fut en vain puisque les Kings perdent en double overtime…

Record de franchise 

104 points en 2 matchs. Cousins est tout simplement énorme en 2016 ! 34,4 points à 52%, 13,6 rebonds, 3,0 assists, 1,7 steal et 1,0 block en 37 minutes (+10,6 quand il est sur le terrain) pour un bilan collectif de 8 victoires et 4 défaites en janvier. Avant de revenir sur la performance de Demarcus Cousins, revenons sur la défaite qui est tout de même gênante. Sans quelques éléments majeurs comme Nicolas Batum, Sacramento aurait du l’emporter Cousins en mode GOAT ou pas. Les hommes de George Karl les ont aussi remis dans le match, chose qu’il n’aurait pas dû quand on sait l’énorme faculté des potes de Kemba Walker à se transcender dans les moments chauds.
Troy Daniels nous fait un joli marché mais nous balance le shoot de la victoire à 9 mètres. Du Stephen Curry dans le texte. Il  avait été un héros lors des playoffs 2014 entre Houston et Portland. Ce joueur de D-league n’a pas froid aux yeux et si il ne sait faire qu’une chose, il le fait bien.
Cousins a donc sali pleinement la feuille de match avec 56 points. Il efface Chris Webber (ancien record de franchise à 51 points) des tablettes mais il se fera éjecté lors de la seconde prolongation. Il a réussi à faire expulser 3 intérieurs de Charlotte mais tout cela en vain. A part la défaite, il ne retiendra rien du match : 

« Je m’en tape. J’essaye de gagner. C’est une défaite difficile à avaler. J’étais là, assis dans le vestiaire, à penser à de nombreuses actions en début de rencontre qui auraient pu changer le match. Mais malgré toutes les erreurs, nous avons tous laissé sur le terrain. Vous détestez perdre ce type de matchs. »

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire