Harrison Barnes sauve les fesses des Warriors à la dernière seconde face à Philadelphie !

Les 2 extrêmes s’affrontaient hier et les Warriors l’ont échappé belle une fois de plus. Sur un shoot somptueux d’Harrison Barnes, Golden State repart avec la victoire à la dernière seconde face à Philadelphie (108-105).

Les Sixers ont tout donné

On dit souvent que ce n’est pas sur une action que le match se joue. Pourtant, les Sixers peuvent s’en vouloir sur le shoot au buzzer mais pas sur le match, surtout le 4ème quart-temps où ils se sont battus vaillamment !
Golden State commence son match comme d’habitude. Beaucoup de points, une belle défense et surtout un joli buzzer pour Stephen Curry afin de coller 71 points à Philadelphie en une mi-temps devant les yeux de Meek Mill et Nicki Minaj !
Alors que dans le 3ème quart-temps les Warriors vont être devant au score de 82 à 58 sur un lay-up de Stephen Curry, Philadelphie ne va pas abdiquer. Steve Kerr fait tourner très logiquement mais l’incroyable va se produire. Le banc de Golden State n’assure pas et on pense par exemple à Thompson (Jason hein)qui se troue dans les largeurs. Philadelphie commencera le 4ème quart-temps avec un très beau 11-2 dans les gencives des visiteurs. Les choses ne vont pas s’arranger pour les hommes de Steve Kerr car malgré que les starters soient revenus, les Sixers semblent « unstoppable ».  Ironie du sort, Stephen Curry (23 points et 6 balles perdues) va se prendre un panier comme il a l’habitude de mettre et en plus de ça, il fait la faute sur Canaan(18 points). A l’image du 4ème quart-temps entre mauvais choix et balles perdues, Thompson (32 points) et Curry vont s’emmêler les pinceaux et perdre un ballon vital puisque Smith (16 points) va inscrire le panier de l’égalisation.
Sauf qu’en face nous avons la meilleure équipe et championne en titre. Stephen Curry a la balle en main et les hommes de Brett Brown vont le prendre à 2, grave erreur puisque Green(10 points, 13 rebonds et 9 passes) se retrouve seul, les aides anticipent et Barnes se retrouve tout seul et fait filoche pour la victoire !
Les Sixers auront le plaisir de se dire qu’ils ont fait peur au champion en titre et ils ne sont pas beaucoup. En tout cas ils ne font plus peur à personne, Atlanta est prévenu (prochain match mercredi).
Petite piqûre de rappel pour Golden State qui se déplace à New-York dès demain. Steve Kerr n’a pas vraiment à s’en faire puisque son équipe a très certainement laisser beaucoup de forces dans leur dernière semaine. Il faut rappeler que Golden State a tout de même infliger à Chicago, San Antonio et Cleveland plus de 30 points d’écart…

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire