En 2016, Vince Carter tape un double-pump arrière. Direction le slam dunk contest au All-Star Game de Toronto ?

Encore une fois Memphis s’est imposé (110-95), comme d’habitude ils se sont fait peur mais ils prouvent une fois de plus qu’ils sont une des meilleures équipes du moment. Les pauvres Pelicans n’ont rien pu faire…

Jeff Green / Vince Carter la relation importante 

Tout a commencé lorsqu’il y a presque 10 matchs, Jeff Green se fait bencher par Vince Carter. Depuis, Green carbure et aujourd’hui il a encore été énorme avec 23 points en sortant du banc. Loin d’en vouloir à Vince (13 points), puisqu’ils s’amusent environ toutes les secondes à faire la mobylette, il sait qu’il est un factor X pour son équipe. Le match ne va pas si bien commencer pour les oursons. Z-Bo et Gasol font le métier mais en attaque ils sont bien seuls face aux prises à deux de leurs adversaires. Davis est déjà à 10 points à la fin du 1er quart-temps et grâce en partie à lui, New Orléans est devant au score (27-21).
Dans le deuxième quart-temps, ils vont même s’envoler au score avec +9 et à ce moment du match Carter est à -16 lorsqu’il foule le parquet. Un vétéran au bout du rouleau comme si souvent en NBA nous disait-on dans notre oreillette imaginaire. Dave Joerger rappelle ses starters et grâce à ses 2 tours de contrôle qui combinent 20 points à la mi-temps, Memphis refait son retard et repasse même devant (54-52).
Les locaux font tout ce qu’ils peuvent pour rester au contact mais sont lâchés par Jrue Holiday, complètement aux fraises avec un très vilain 1/14 au shoot… Peu à peu, Memphis va construire leur avantage avec Z-Bo (22 points et 12 rebonds) et Jeff Green en tête. Les Pelicans n’abandonnent pas pour autant mais Vinsanity avait envie de redevenir Vinsanity le temps d’une nuit ou plutôt le temps d’une minute 40. L’ancienne superstar va planter 8 points dans ce laps de temps avec en prime un double-pump arrière ! N’oublions pas qu’il vient de fêter ses 39 ans et finira la rencontre avec un +6… Les rideaux sont fermés et il vient d’assommer l’équipe d’Anthony Davis ! A noter le très bon match de Mike Conley qui a su driver ses partenaires (17 points et 10 passes à 5/7) et nous a livré un duel surprise face à Norris Cole (23 points) !
Coup dur pour la Nouvelle Orléans qui tentera de l’emporter face aux Spurs… Memphis aura la tâche d’aller défier New-York ! 

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire