Les Knicks reviennent de l’enfer avec -27 mais « Clutch Reggie Jackson » envoie Detroit au paradis !

Les deux camps sont passés par toutes les émotions dans ce match. Detroit a mené jusqu’à 27 points mais a dilapidé leur avance et cela aurait pu être dangereux, fort heureusement Reggie Jackson (21 points et 5 passes) est passé par là pour faire gagner son équipe (111-105).

Galloway aurait pu être le sauveur 

Première mi-temps complètement foiré de la part des hommes de New-York (60-36). L’attaque en triangle est en train de tuer les Knicks lors des 24 premières minutes. Incapables de jouer naturellement, les hommes de Derek Fisher réfléchissent avant de jouer. Porzingis est toujours dans son rookie Wall(2/9), Carmelo Anthony est trop maladroit et le retour de Calderon n’y change rien. Encore une fois, Sasha Vujacic sera sur le terrain et tu de demandes vraiment ce qu’a Derek Fisher dans le ciboulot. Après avoir piqué l’ex femme de Matt Barnes, est-il allé voir Sharapova et celle-ci lui aurait fait du chantage ? Malheureusement ce ne sera pas le seul choix bête de l’ancien numéro 2 des Lakers.
En face ça joue très bien, Detroit suit le flow du game. C’est aussi l’occasion de voir Johnson, le rookie de Detroit. En l’absence de Caldwell-Pope, c’est lui qui prend sa place dans le 5. Tout comme Reggie Miller aux commentaires, on a été étonné du côté très dur du joueur. Son match est tout simplement parfait : 22 points, 9 rebonds et 5 passes. Morris est aussi très bon des deux côtés puisqu’il défend très bien sur Carmelo Anthony. Jennings ou encore Drummond n’ont pas à forcer et on se dirige tout droit vers un blow-out, enfin ça, c’est ce qu’on croit.
La 2ème mi-temps va prendre une tournure intéressant. Si le triangle est encore là par intermittence, c’est bien le jeu en pick and roll qui va sauver New-York. Très adepte de ce jeu, Lopez (26 points et 16 rebonds) va faire des dégâts considérables dans la raquette. Carmelo Anthony se retrouve donc à faire du Lebron James en distribuant le jeu à tout va. Le jeu devient rapide et les coéquipiers de Porzingis se mettent enfin à attaquer le cercle. Le résultat est bénéfique puis New-York passe un 35-18 dans le 3ème quart-temps. Il y a de nouveau match et Detroit patauge son basket et n’y arrive plus. Les Knicks reviennent dans la partie mais il est incompréhensible que Derek Fisher ne fasse du hack à Drummond car il est évident que le match va se jouer sur quelques possessions.
Alors qu’il n’y a que 7 points d’écart, Galloway va presque rentrer 3 paniers coup sur coup dont un 3 points totalement J.R Smith ! On pense vraiment que la franchise de la grosse pomme va faire le come-back de l’année puisque à 2 minutes de la fin, ils seront devant de 2 points !
Malheureusement, c’est le moment que choisit Detroit pour se réveiller… Tolliver et son oeil en sang répond à Galloway à 3 points et Reggie Jackson va faire du Reggie Jackson. L’ancien soliste du Thunder va rentrer 2 shoots de superstar à 3 points et New-York ne s’en relèvera pas…
Si on peut saluer le gros come-back, il y a beaucoup de choses à regretter du côté de l’équipe de Melo (19 points, 11 rebonds et 9 passes). Le hack-à-Drummond aurait pu les sauver, pourquoi ne pas titulariser Galloway ? Pourquoi ce dernier n’a pas pris le shoot alors que c’est lui qui fait définitivement revenir son équipe ?
Des tas de questions qui devront être mis sur la table puisque les playoffs s’éloignent. Prochain match face à … Memphis, soit une des meilleures équipes du moment.
Detroit ira défier Indiana qui ne va pas bien du tout et surtout Paul George en panne de confiance !

 

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire