Les frenchies chez l’Oncle Sam : On n’arrête plus Gobzilla !

Joli programme aujourd’hui puisque de nombreux français étaient sur les parquets. Parmi eux, un Rudy Gobert de feu, des Spurs facile dans le derby texan et Evan Fournier qui fait une bonne performance dans la nouvelle défaite du Magic.

Rudy Gobert est en feu !

Rudy Gobert est revenu et les raquettes NBA sont prévenues. Depuis quelques semaines, il pèse de tout son possible et Utah en profite. Utah est 8ème à l’Ouest et si Gobzilla continue comme ça ils peuvent prétendre à une place en playoffs. Cette nuit, Rudy Gobert termine avec 15 points 8 rebonds et 3 contres pour 30 d’évaluation, une nouvelle performance de choix.
Du coté Ouest toujours, le derby texan est revenu aux Spurs, sans réelle difficulté. Si les compères français ne se sont pas montrés outre mesure, ils sont avant tout dans un collectif qui n’a que les playoffs dans sa ligne de mire. Tony Parker score 9 points pour 2 rebonds et 2 passes, Boris Diaw termine lui a 5 points, 5 rebonds et 4 passes.
On reste à l’Ouest pour le dernier français vainqueur cette nuit, Joffrey Lauvergne et les Denver Nuggets qui s’imposent face aux Bulls. S’il termine avec 3 points et 3 rebonds, son apprentissage se fait également dans les victoires où il ne pèse pas plus que cela.

Orlando et Charlotte dans la difficulté !

A l’est rien ne va plus pour nos français, pourtant bien partis en début de saison, Hornets et Magic sont en difficultés depuis quelques semaines. Orlando s’incline face aux Clippers, malgré les 16 points, 6 rebonds et 3 passes d’Evan Fournier. Désormais douxième à l’Est, les playoffs semblent loin pour Orlando. Des playoffs que pourraient bien ne pas voir les Hornets de Nicolas Batum qui n’arrivent plus à enchaîner les victoires. Pourtant, Nicolas Batum aura tout tenté, scorant 21 points pour 6 rebonds et 7 passes, une performance positive pour notre français qui peut laisser espérer des jours meilleurs pour Charlotte. Après leur belle victoire contre Cleveland, ils n’ont pas su enchaîner contre Miami mais avec la neuvième place à l’Est ils peuvent espérer accrocher une place en playoffs.
Pour New York, les playoffs sont un doux rêve qu’ils n’exauceront encore pas cette année. Kevin Séraphin n’arrive toujours pas à s’intégrer de manière durable au collectif New-Yorkais, ses 2 points et un rebond n’auront pas aidé dans la défaite face à Memphis.

Clement Rigal
24 ans d’amour du basket. J’ai commencé tout petit à 3 ans et demi je faisais la taille d’un ballon taille 7 et aujourd’hui je suis toujours petit et j’ai jamais arrêté ce magnifique sport. Aujourd’hui je suis celui qui s’occupe de la rubrique “Les Frenchies chez l’Oncle Sam” ou je récapitule les performances de nos petits français.

Laisser un commentaire