Hommage de coach Pop pour la dernière de Kobe à San Antonio : »C’était comme de regarder Michael »

Il y a eu match et on se demande encore comment. Les Lakers échouent de très peu à San Antonio avec un Kobe en mode vintage. San Antonio ne l’a pas entendu de cette oreille et l’emporte (106-102).

Des hommages poignants 

Le match commence par un hommage à Kobe Bryant lors de la présentation des joueurs. Comme beaucoup, Jordan Clarkson y compris, cet hommage fut le plus poignant de la saison. Si les 2 finales face aux Celtics font de Boston un rival historique, le vrai et l’unique rival restera San Antonio. Pourquoi ? Tout simplement parce que ces 2 équipes ont dominé la NBA pendant presque 2 décennies. Nous n’avons pas assez de mains pour compter leurs affrontements tant en saison, qu’en playoffs. Le shoot de Derek Fisher, les duels Bryant face à Bruce Bowen ou du Shaq face à Duncan et Robinson. On pourrait écrire un livre sur cette rivalité. Plus encore, Bryant et Duncan sont les meilleurs joueurs des années 2000 sans contestation possible. 
L’accolade entre Bryant et Gregg Popovich en dit long sur ce qui pense l’un de l’autre.

« C’était comme de regarder Michael Jordan…. C’était énorme. Nous avons fait quelques erreurs et il en a pris l’avantage. Il est fantastique. »

Bryant a fait du vintage. Tout d’abord il a croqué comme un salopard, nous le cacherons pas. 4/14 à 3 points et 9/26, du old Kobe. Ce match était assez fou et on voit qu’au fil de la saison Los Angeles joue avec un petit plus de confiance. Sur une série de 2 victoires de suite, ils ne sont pas endormis lorsque San Antonio a fait un premier écart en première mi-temps. 
Le Mamba va faire du mamba dans le seul 3ème quart-temps. Complètement on fire, il va inscrire 16 pts et comme le dit si bien Tony Parker, on se serait cru dans un match de playoffs entre les Lakers et les Spurs de l’antan… 
Arrivé dans le money-time, les hommes de Byron Scott y croient encore. Il y a -3 et qui va égaliser ? Kobe Bryant bien sûr ! Ce dernier fixera Tim Duncan du genre « c’est notre dernier rencard ce soir ».
Même si c’est le dernier match de Bryant à San Antonio, les coéquipiers de Manu Ginobili a tout de même un match à gagner. Aldridge va être décisif mais surtout Tony Parker à mi-distance dont un joli panier sur la tronche de Kobe. Ce dernier tentera l’égalisation mais il nous balance un air-ball. Randle ira même se blesser en retombant sur un cameraman mais plus de peur que de mal. 
Une page se tourne entre Bryant et les Spurs… C’est maintenant à nous de profiter des quelques matchs de Bryant… Car sans aucun doute, la soirée d’hier fut un moment fort !
En attendant, les Lakers joueront contre Indiana dès demain tandis que les Spurs affronteront le Heat à partir de mardi !

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire