C’est sûr, la prochaine fois c’est Lebron James : Bennett et Randy Foye filent à Brooklyn !

 Les Nets continuent de se renforcer comme ils le peuvent. C’est au tour d’Anthony Bennett et Randy Foye de rejoindre Brooklyn ! Pas sur que cela suffise pour remonter la franchise new-yorkaise dans la conférence est. 

Greivis Vasquez, Jeremy Lin, Trevor Booker, Luis Scola, Joe Harris et donc Anthony Bennett et Randy Foye : voilà les nouvelles recrues de Brooklyn pour la prochaine saison. Foye signe pour une saison certainement au minimum et Bennett fait de même mais pour deux ans. Cependant seule la première année de son contrat est garantie. Ce ne sont surement pas les recrues espérées par les fans mais Sean Marks fait de son mieux et il est clair qu’il est au bord du gouffre ! Après les échecs Allen Crabbe et Tyler Johnson, les Nets galèrent à attirer des free agents et c’est compréhensible. La faute au projet foireux de Billy King qui condamne Brooklyn à une longue, très longue reconstruction. Et oui, aucun gros free agent ne veut se lancer dans ce merdier et c’est bien logique. Conséquence : Sean Marks est obligé de tenter des paris, avec les offres proposées à Johnson et Crabbe, et d’aller chercher des seconds couteaux, des joueurs de secondes zones qui pourraient pourquoi pas se révéler sous les ordres de Kenny Atkinson. 

D’où les signatures de Bennett et Foye. Le premier car c’est tout de même un ancien premier choix de draft. Et même si cela risque très fort d’être un nouvel échec pour le canadien, il pourra être couper dès la fin de saison. Un pari donc peu risqué. Le deuxième, Randy Foye donc, va venir apporter son expérience à une jeune équipe et il reste une valeur sûre en sortie de banc pour apporter du spacing. Des ajouts logiques donc pour Brooklyn qui pourra se séparer de ses deux joueurs dès l’année prochaine. On meuble l’effectif comme on peut pour Sean Marks qui se retrouve dans une impasse : aucune star ne veut évidemment rejoindre les Nets mais ils ne peuvent pas tanker pour se reconstruire par la draft car leurs prochains choix appartiennent aux Celtics. Merci qui ? Merci Billy King encore une fois. La reconstruction sera longue comme attendue pour les fans des Nets. Ils squatteront certainement les bas fonds du classement encore une fois mais qui sait peut être qu’une ou deux recrues se révèleront sous Atkinson. 

« Qui ne tente rien n’a rien » voilà ce que doit penser Marks en ce moment. On tente des paris du côté de Brooklyn, à l’image de la draft de Caris LeVert, et on a bien raison car la reconstruction risque d’être très, très longue…  

Source photo : thebrooklyngame.com

Laisser un commentaire