Les jeunes sont geeks à cause de lui : Kyrie Irving a tapé un facetime dans les vestiaires après le game 7

La technologie n’en finit plus d’avancer et même si le facetime n’est pas nouveau, chose assez surprenante d’entendre que Kyrie Irving a parlé à Kobe… dans le vestiaire. Un jeune joueur qui est tout simplement heureux qu’une de ses inspirations soient fier de lui.

Les smartphones deviennent les rois du monde, c’est une nouvelle pour personne. Des comptes snapchats, instagram sans oublier des gens qui découvrent des cadavres en allant chasser des pokémons.
Petit retour en arrière et à un certain titre des Cavaliers. Lebron James a été énorme et c’est lui le big boss des finales mais en un sens, c’est Kyrie Irving le vrai héros de la soirée du game 7 entre Cleveland et Golden State. Son game-winner est définitivement rentré dans l’histoire, tout comme son sang aussi froid que l’attaque brise glace de Tortank.
A l’heure où Rudy Gobert chasse des pokémons en summer league ou alors Dwyane Wade frime sur snapchat avec Gabrielle Union, c’est Kyrie Irving qui la joue smartphone. Ils ne sont pas beaucoup à avoir gagner un titre avant leurs 25 ans mais surtout avoir été si important. Magic Johnson, Dwyane Wade et bien sûr Kobe Bryant. A l’image d’un fils parti à la guerre, il téléphone à son père avec le regard fier. Ses deux là ont été presque inséparables pendant les derniers JO à l’image. Kyrie Irving l’élève voulait dépasser Kobe Byrant le maître. Au regard de son jeu, « Uncle Drew » a piqué absolument tout du numéro 8 et 24 des Lakers. Il n’aime pas faire de passe, il shoot comme lui, dribble comme lui, prend des shoots comme lui et maladivement clutch comme il le fut dans le passé :

 » En fait j’ai fait un FaceTime avec Kobe dès que je suis arrivé dans le vestiaire. Outre le fait de voir mon père et ma sœur juste après notre victoire, faire un FaceTime avec lui c’était juste super, sachant comment il avait remporté 5 titres et que je venais de remporter mon premier. Puis en réalisant à quel point c’est difficile d’en remporter un, mon respect est déjà énorme pour lui, mais là ça a pris encore une nouvelle dimension sachant qu’il en a 5. J’essaye d’avoir le second. »

Comme lui, la prochaine étape sera de devenir un joueur plus complet. En playoffs, il a été merveilleux en défense mais à peu de choses près, les Cavaliers ont failli y laisser leurs fesses. Kobe Bryant a été un sacré croqueur dans le passé mais au fur et à mesure, il a su avoir un impact sans pour autant scorer. C’est le prochain défi de Kyrie Irving et il ne sera pas facile… Son dribble peut casser des chevilles en chaîne et il doit désormais l’utiliser pour devenir un meilleur joueur.

La technologie fait quand même des miracles. Imaginez un peu un facetime en 2008 où Kobe aurait appelé Shaquile O’Neal. Il en aurait été capable mais dans à peine 10 ans, tout ça sera dépassé… Ah les jeunes ! 

Source photo : jimrome.com
Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire