L’éviction du champagne Evan Fournier : Choix politique ou vrai choix sportif ?

A la surprise générale, Evan Fournier a été prié de ne pas venir aux futurs jeux olympiques et cela peut paraître plutôt bizarre vu comment il avait très bien géré son dossier contractuel cet été. Est-ce vraiment Vincent Collet qui a voulu partir sans ?

Evan Fournier c’est le champagne, la fougue, du booba dans les oreilles, des coupes de footeux et l’amour à Orlando mais surtout, le futur de l’équipe de France. Nicolas Batum ne nous contredira pas, s’il faut filer les responsabilités à quelqu’un dans le futur, c’est bien Evan Fournier. Alors oui, De Colo a déjà pris le flambeau de Tony Parker et peut être que l’équipe de France se tournera plus vers un jeu collectif plutôt qu’un ou deux joueurs majeurs. C’est d’ailleurs déjà le cas ! « TP » est clairement en dessous comparé à l’euro gagné il y a déjà quelques années. Cependant, il faut voir l’avenir et ça aurait été un premier passage de flambeau, non pas symbolique mais au vu de l’expérience. Fournier n’a jamais connu ça et c’est vraiment dommage car jouer avec l’EDF et d’affronter les meilleurs joueurs du monde aurait été bénéfique pour lui. Sachant que la décision a été prise et acté, il faut maintenant savoir pourquoi. Quel est l’intérêt de ne pas garder un joueur de sa trempe dans le groupe ?

  • Un groupe déjà solide 

C’est peut être la solution la plus plausible. Evan Fournier a toujours montré un bon état d’esprit mais peut être que le »TQO » a créé des liens. Se séparer de Diot ? Pas sûr que ce soit la mauvaise idéee lui qui est un des seuls purs shooteurs de l’équipe. Il n’est pas à oublier que le joueur avait été privé d’euro cette année et ça a été un vrai brise cœur pour toute l’équipe. Comment ne pas parler de l’apport de « l’homme » Kahudi lors de ce tournoi. Il est aussi difficile d’évincer un joueur comme lui donc sur le choix sportif, ce n’est pas vraiment quelque chose à reprocher à Vincent Collet.

  • Choix politique ? Il faut alors assumer dans les deux sens 

 « Je connais son engagement et sa motivation pour l’équipe nationale. Le souci, encore une fois, était de préserver les acquis du TQO. Le constat a été fait, c’est que tout le monde a rempli son contrat. Vincent a estimé qu’il ne pouvait pas sortir quelqu’un qui n’avait pas démérité »

Monsieur Patrick Beesley aka le DTN s’en est expliqué ainsi sur le site de l’équipe. C’est une déclaration qui se vaut mais alors dans ce cas-là, pourquoi avoir choisi Rudy Gobert ? Certes la France n’avait pas de pivot mais il faut assumer dans les deux sens. Vincent Collet est cité car c’est quand même lui le boss de l’équipe mais cela parait une décision vraiment étonnante. Intrinsèquement, Fournier est un des si ce n’est le meilleur joueur de l’équipe de France. Pendant sa saison à Orlando, il a énormément grandi et s’il est certain qu’il aimera le maillot bleu blanc rouge jusqu’à la fin de temps, pas certain qu’il se soit remis de cette décision.

  • Revenir plus fort que jamais

C’est un peu la raison pour réconforter les fans d’Evan Fournier mais c’est 100% véridique. Le joueur sait qu’il est le meilleur marqueur français en NBA mais que ce n’est pas tout ce qui compte en NBA. Il sait à peu près tout faire mais être poussé de la sortie de la sorte, va lui apprendre à devenir meilleur dans absolument tout et pas que sur les terrains. Il viendra avec une rage de vaincre supplémentaire et ça ne sera que du bonus pour l’EDF !

Déçu comme lui, tout le monde sera derrière l’équipe de France en Août et c’est quand même là le principal. A moins qu’il ait la bouche d’Alexis Ajinça, jamais nous ne connaîtrons la vraie raison. Vous pouvez faire ce que vous voulez de nos suppositions mais c’est désormais acté et il n’est plus question de revenir dessus ou de s’en servir comme excuse !

Source photo : basketidf
Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire