Patrick Ewing au secours des faibles : aider Roy Hibbert mais pourquoi pas raisonner les haters de Lebron aussi ?

Légendaire pivot des Knicks, Patrick Ewing est aujourd’hui assistant chez les Hornets. Après de multiples tentatives pour devenir head coach, il restera bien à Charlotte la saison prochaine. Mission principale : relancer Roy Hibbert ! On lui souhaite bien du courage… 

On l’avait annoncé du côté de l’asile de Sacramento ou de l’infirmerie de Memphis, Patrick Ewing restera bien assistant coach à Charlotte la saison prochaine. Bien que plus qu’intéressé pour devenir head coach n’importe où en nba, aucune franchise n’a voulu, pour le moment, miser sur l’ancien Knick. De retour aux services des Hornets de MJ, Pat Ewing s’est confié une mission : aider Roy Hibbert à redevenir le joueur qu’il était : un all star.  

« Je veux l’aider à retrouver son niveau, comme quand il affrontait  tous ces gars en protégeant le cercle quand il avait confiance en lui. J’aime bien l’opportunité de travailler avec Roy. Je sais ce qu’il est capable de faire. Nous voulons qu’il retrouve son état d’esprit : qu’il ait confiance et qu’il se rende compte qu’il est encore capable de dominer comme il le faisait. » 

Et oui, si vous suivez la nba que depuis 2 ans ou moins, cela doit vous choquez mais Hibbert a bien été all star et même deux fois : en 2012 et 2014. Mais ce temps est révolu, aujourd’hui, le Jamaïcain n’effraie plus personne dans la ligue. Mais comment un pivot, 2 fois all star donc mais aussi élu dans la 2nd all nba defensive team il y a seulement 2 ans, a pu autant perdre son basket en si peu de temps ? Ça personne le sait. Et ce n’est pas à cause de blessures, physiques en tout cas. Car il y a bien du avoir une blessure psychologique. Revenons 2 ans en arrière : après une saison 2013/2014 au sommet avec les Pacers, Hibbert s’éteint en playoffs en battant tous les records de médiocrité : 0 point 0 rebond et 0 contre en 12 minutes face aux Hawks et s’en était fini de l’honneur du pivot. Depuis, l’ancien de Georgetown n’a jamais retrouvé son basket et a même été échangé contre des miettes aux Lakers. Il n’y avait pas pire destination pour lui : un joueur instable moralement qui rejoint une équipe instable aussi et sans aucun projet hormis d’offrir une tournée d’adieux à sa légende. Résultat : une nouvelle saison transparente pour un joueur qui ne semble plus vraiment motivé à retrouver son basket. Mais tout cela est de l’histoire ancienne aujourd’hui pour Hibbert qui a l’occasion de se relancer aux Hornets. Et qui de mieux pour l’accompagner dans cette rédemption qu’une ancienne gloire à son poste. En l’occurrence : Patrick Ewing. Pivot star de New York dans les années 90, Ewing a depuis bien du mal a lancé sa carrière de coach. Après plusieurs râteaux, il ne désespère toujours pas à trouver un  meilleur emploi. Et s’il ne parvient toujours pas à convaincre les franchises, il pourrait totalement changer la donne en relançant la carrière du bon vieux Roy Hibbert. Oublions donc Los Angeles et ses starlettes, Roy Hibbert débarque dans une franchise avec de sérieuses ambitions. Cela suffira-t-il pour relancer sa carrière ? Personne ne le sait mais il pourra compter sur le soutien d’un mentor revanchard qui désire bien montrer aux yeux de la nba qu’il a toutes les qualités pour être un jour à la tête d’une équipe. 

Tout est réuni donc pour que Roy Hibbert retrouve sa motivation (et son niveau en passant). Ewing croit en lui et est prêt à en refaire le pivot intimidateur qu’il était aux Pacers. Ce ne sera pas simple, mais des belles rédemptions se sont déjà vues en nba, pourquoi pas celle-là ? 

Source photo : bleacher report

Laisser un commentaire