Alonzo Gee va tester une nouvelle fois ses dunks à la Nouvelle Orléans : maintenant il faut prier pour éviter les blessures

Alonzo Gee prolonge son aventure aux Pelicans. Un des journey-mans de la ligue pose donc ses valises et vient renforcer la rotation de New Orleans qui boucle ainsi son roster pour la saison prochaine, en espérant ne plus rencontrer autant de blessures… 

C’est officiel, Alonzo Gee restera un an de plus en Louisiane. Lui qui avait pourtant refusé sa player option retourne prêter main forte à Davis et les siens pour une saison et certainement le salaire minimum. Il vient compléter la rotation au poste 3 derrière Pondexter et la recrue Solomon Hill. Capable d’apporter de l’énergie en sortie de banc, Gee se démarque par ses qualités athlétiques. Cependant, son shoot à 3 points reste trop irrégulier pour le qualifier de 3&D. Il ne tournait qu’à 28,3 % derrière l’arc pour 4.5 points la saison dernière. Pas un énorme impact donc mais un renfort solide qui héritera surement de quelques minutes dès le début de saison puisque Tyreke « le fragile » Evans ne devrait pas être de retour pour la fin octobre. C’est Alvin Gentry qui a lui-même confirmé son indisponibilité.  

Justement habitués aux blessures, les Pelicans continuent de se bâtir une rotation solide pour ne pas revivre le calvaire de la saison passée. Avec les arrivées de Solomon Hill, Langston Galloway, E’Twaun Moore, Terrence Jones et les prolongations de Tim Frazier et donc de Gee ; New Orleans s’offre un banc respectable et plus sécurisant physiquement que l’an passé. Ajouté Buddy Hield et vous avez une sérieuse rotation à l’extérieur qui peut palier les récurrentes blessure d’Evans et Holiday. Si Anthony Davis réussit à tenir toute la saison, les Pels auront les armes pour retrouver les playoffs mais espérons pour eux qu’ils ne retrouvent pas également les Warriors dès le premier tour. L’arrivée d’Alonzo Gee ne va donc pas relancer la hiérarchie à l’ouest mais vient renforcer une équipe des Pelicans plus que jamais candidate à la huitième place.   

Maintenant, Gee va essayer d’apporter de folie aux supporteurs de la Nouvelle Orléans, ils en ont bien besoin. 

Laisser un commentaire