Gros lard gang : Histoire de mcdo, insultes et de non respect total de Charles Barkley

Jayson Williams, ancien pivot de la ligue, est passé par les 76ers et les Nets mais aussi par la prison. Connu pour ses problèmes d’alcool, Williams a pu côtoyer un certain Charles Barkley à l’entrainement et il n’en garde pas que des bons souvenirs… 

Lors de son année rookie, Jayson Williams a pu s’entraîner avec Charles Barkley. Drafté en 90 par les Suns, il a été dans la foulée échangé à Philadelphie. Williams espérait certainement trouvé en Barkley un mentor, un modèle. On peut dire qu’il a été quelque peu déçu. Invité dans un podcast de Vice Sports, Williams s’est lâché sur l’ancienne star des 76ers. Entre le mauvais exemple donné ou l’hygiène de vie, Barkley en a eu pour son grade :

« Charles Barkley était probablement l’homme le plus puissant. Il ne soulevait jamais de fonte, mais laissez-moi vous raconter quelque chose : vous saviez qu’il ne remporterait pas de titre. C’était la pire personne avec qui jouer pour un rookie parce que vous preniez toutes les mauvaises habitudes. Vous sortiez toutes les nuits et ensuite vous vous demandiez pourquoi vous n’aviez pas bien joué. Lorsque Charles venait à l’entraînement, il ne s’entraînait pas. » 

Aujourd’hui commentateur vedette chez TNT, Barkley est habitué à critiquer les joueurs, cette fois-ci, c’est bien lui qui s’est fait descendre par un ancien coéquipier grâce à une anecdote pour le moins croustillante. 

«Lors de mon second entraînement, nous courions sur tout le terrain et Charles Barkley est arrivé avec 5 minutes de retard. Il est arrivé avec son gros sachet de McDonald’s, puis il s’est assis sur le vélo. Il était dos à nous et il faisait son truc. Je me suis demandé qu’est ce qu’il foutait. Il sort les œufs, les pancakes, la sauce, le sirop et le beurre, met le tout dans un pancake et rajoute un peu plus de sirop. Le beurre dégouline et je dis : « wow, tu vas manger ça et ensuite venir courir avec nous ? »Et bien non. Il va manger sur son vélo. Il va pédaler un mile en une heure et dire : « Fils de putes ! Courez ! sales feignasses ! Enculés ! C’est pour ça qu’on ne gagnera jamais de match » tout ça avec le pancake coulant de sa bouche. »  

Il ne fait pas semblant quand il balance Jayson Williams ! Mais rappelons que lui non plus n’était pas connu pour son hygiène ou son comportement. Caractère très spécial, il serait pas étonnant que l’ancien pivot en ait légèrement rajouté sur sa petite histoire. Cependant, vu le bonhomme qu’était Barkley, il ne serait pas étonnant si cette anecdote s’avérait être vrai. On vous laisse jugez… 

Ça ne devait pas être joyeux de jouer à Philadelphie en 90 et encore moins en étant rookie. Constamment à la recherche d’un titre, on comprend mieux pourquoi Charles Barkley n’y est jamais parvenu. Mais s’il bouffait vraiment tous les jours McDo à l’entraînement, on respectera quand même sa longévité au plus haut niveau. Il parait qu’un certain Glenn Davis aurait tenté la même chose avec KFC… 

Source photo : espn.go.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire