[On refait la Draft] Les 10 premiers choix de la draft 2005 : Un duo Chris Paul – Michael Redd ?

Jusqu’au 31 juillet, The Daily Dunk vous propose 12 épisodes de « On refait la draft ». Cela consiste à refaire les 10 premiers choix de chaque draft avec le recul, les carrières qu’ils ont eu. Oui les joueurs n’auraient pas eu le même développement si ils étaient draftés dans une équipe en reconstruction ou si c’était déjà un contender au titre NBA. Aujourd’hui la draft 2005. 

1) Chris Paul – Milwaukee Bucks

Si il est défini comme un looser, c’est parce qu’il a fait aucune finale de conférence. Appelé chokeur par ses haters, c’est le meneur le plus complet de la ligue et un vrai, un pur meneur. Un duo avec Michael Redd aurait été énorme puisque la complémentarité se serait fait ressentir rapidement avec l’intelligence de Clippers. On t’en veut David, vraiment. 

2) Deron Williams – Atlanta Hawks

Encore un meneur ultra complet, et à son prime, c’était quelque chose. Il jouait de la musique avec ses adversaires : shoot, cross, post-up, pénétration, passe, rebond. Il savait tout faire. Puissant et avec un gros changement de rythme, le Deron du Jazz était peut-être le meilleur meneur NBA. Malheureusement, c’est un autre meneur aujourd’hui. 

3) David Lee – Utah Jazz

David Lee est passé par plusieurs équipes, mais pas le Jazz et c’est dommage. Gros rebondeur et bon shooteur, comme beaucoup de gauchers, David Lee assurait quasiment un double double par match. Il ne refusait pas beaucoup de shoots, mais aujourd’hui c’est un joueur qui peut apporter des points en sortie de banc si vous en avez besoin…

4) Monta Ellis – New Orléans Hornets 

Bon entre CP3 et Monta, les Hornets ont fait le bon choix, mais Ellis est un gros steal. Capturé au second tour, Monta aurait mérité largement mieux le soir de la draft. Rapide et gros joueur en pénétration, surtout sur sa main droite et accompagné d’un shoot bof bof, Ellis et sa confiance ont un gros impact sur le match. 

5) Andrew Bogut – Charlotte Bobcats

Andrew Bogut est devenu un joueur reconnu au fil des années. Souvent gêné par les blessures au début de sa carrière, Bogut est devenu un élément important des Warriors. Pour preuve, sa blessure dans les dernières finales NBA a un gros impact sur les pénétrations de Kyrie et LeBron. Dur au sol, il est aussi doté d’une belle qualité de passe. 

6)  Andrew Bynum – Portland Trail Blazers

Encore un autre Andrew…Il faut dire qu’il y aurait eu un beau big three entre Greg Oden, Bynum et Brandon Roy. Plus sérieusement, Bynum a humilé Howard chez lui, et est devenu peut être le meilleur pivot en 2012. Avec des bons moves et une telle puissance, Bynum était compliqué a arrêter. Il est titré plusieurs fois avec les Lakers. Bon, on va faire un bowling ? 

7) Danny Granger – Toronto Raptors

Ah ce bon vieux Danny. A cause de lui, Paul George serait devenu une star avant, mais on l’aimait bien le Granger dans ces séries face au Heat de LeBron James. Toujours très provocateur avec le King, Granger a été All Star avec une moyenne de points à 25 pions par match. Lui aussi a connu des blessures qui l’ont gêné pour la suite de sa carrière et c’est dommage.

8) Nate Robinsion – New York Knicks

Au lieu de faire un transfert pour obtenir le petit meneur, ça aurait été beaucoup plus simple de le choisir en huitième position. Mais bon plus facile à dire qu’à faire. Vainqueur du Slam Dunk Contest malgré sa taille, Nate apportait de l’énergie sur le terrain, et toujours là pour enflammer la salle (hein le United Center), et pour faire le show. 

9)  Lou Williams – Golden State Warriors

Lou Williams et Monta Ellis, c’est pratiquement la même chose : très petit et des croqueur, Lou Will a toujours été un joueur qui aime porter la balle, et shooter avec si il le peut. Élu 6eme homme avec les Raptors, Lou Will est un joueur qui apporte des points quelque soit la situation : par son adresse à trois points, ou par des lancers francs. 

10) Brandon Bass – Los Angeles Lakers

Après l’avoir signer en 2015 et l’avoir affronter en finales NBA plusieurs fois, Bass aurait pu atterrir aux Lakers beaucoup plus tôt. Assez énergie, bon protecteur de cercle, avec des mains correct et un bon petit shoot mid range à 0 degrés. Bass n’a jamais été un all star, mais un homme du mission auquel le coach peut lui faire confiance. 

N’hésitez pas à donnez votre avis et nous mettre Ronny Turiaf, Johan Petro, Ian Mahinmi et Mike Gelabale devant Chris Paul. 

On refait la Draft 2003

On refait la Draft 2004 

 

Laisser un commentaire