Draymond Green 3ème pivot de team USA : attention à ne pas détruire les bijoux de Rudy Gobert

La préparation de Team Usa a très bien démarré avec une large victoire sur l’Argentine. Interrogé sur le rôle de Draymond Green, Coach K a déclaré qu’il pourrait servir de troisième pivot derrière Cousins et Jordan.

Team USA a entamé sa préparation pour les JO hier soir avec une victoire facile sur les argentins de Manu Ginobili. Draymond Green est sorti du banc pour apporter 3 points et 3 rebonds. Il ne sera donc pas dans le 5 de départ et pourrait même être utilisé en tant que 3ème pivot derrière DeMarcus Cousins et DeAndre Jordan comme lorsque les Warriors jouent small ball. Une arme utile pour la sélection américaine en cas de trop grand nombre de fautes de Cousins et Jordan. C’est en tout cas ce qu’a indiqué coach K :

« Quand je parle de DeMarcus, il faut également mentionner DeAndre et puis Draymond, parce qu’on a plus de profondeur sur le poste 5 qu’on avait dans les équipes précédentes »

En effet la polyvalence de Green lui permet d’être un couteau suisse en sortie de banc, comme si Team USA n’était déjà pas assez forte comme ça. Même si la grande gueule des Warriors ne sera surement pas à la hauteur (niveau taille) des pivots adverses, il pourra compenser comme toujours par sa hargne et son énergie :

« Draymond nous apporte de la polyvalence et c’est un incroyable joueur. Il apporte à la fois des choses visibles et d’autres qui le sont moins, par ce qu’il fait physiquement, mais aussi dans l’émotion, dans le leadership. Et puis, sa polyvalence est un bel atout, on peut le faire jouer à plusieurs postes. »

Bon, vu la domination physique de DeMarcus et DeAndre hier soir, pas sur que Team USA ait vraiment besoin de Green à ce poste sauf en cas de fautes donc. Mais voilà l’avantage de Draymond : il peut également rentrer au poste 4 en apporter son shoot derrière l’arc pour écarter au maximum les défenses adverses. Celui qui aurait pu rater les JO en raison d’une bagarre dans le Michigan mais, heureusement pour lui, qui s’est conclue par un arrangement, saura apporter sa polyvalence et son envie en étant l’homme à tout faire du banc américain.

Un atout de poids donc pour Team USA et Mike Krzyzewski avec la présence de Draymond Green qui pourra être le troisième pivot en cas de besoin pour, littéralement, casser les parties intimes de ses adversaires. Cela suffira-t-il à dégonfler les cojones de Thomas Heurtel dans le money time de la prochaine finale des JO, pas sur…

Source photo : Youtube

Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire