Klay Thompson toujours incapable d’oublier la sextape que lui a fait Kyrie Irving : « Je ne l’aime pas mais je le respecte »

Klay Thompson est actuellement du côté de Team USA avec un certain Kyrie Irving. Et ce dernier a déjà avoué qu’il n’hésitera pas à chambrer les Warriors présents en sélection. Cependant, ça ne l’a pas empêché de reconnaitre les qualités défensives de son adversaire des finales.

On imagine qu’entre deux entrainements Kyrie Irving a dû bien chambrer ses rivaux des dernières finales : Green, Barnes et surtout Thompson qui avait pour mission de défendre sur Uncle Drew. Et malgré les énormes qualités du deuxième splash bro, le meneur des Cavs a sorti des finales hors normes à seulement 24 ans. Auteur du shoot du titre sur Curry, Irving a également malmené Thompson sur la série. Néanmoins, il n’a pas hésité à féliciter la défense du Warrior :

« Klay est un défenseur incroyable. Pensez-y. Il peut défendre sur trois positions, il fait tout ce qu’on lui demande et c’est un super gars qui peut aussi être une menace en attaque : c’est un joueur complet. »

Kyrie souligne la polyvalence de Klay qui sera bien utile à Team USA. Avec Thompson, Butler ou encore George, les ricains auront de quoi faire mal aux extérieurs adverses. Ajoutez Cousins ou Jordan sous les panneaux et un Draymond Green en sortie de banc qui pourra défendre sur n’importe qui, et vous avez peut être une des sélections américaines les plus armée défensivement qu’on n’ait pas vu depuis longtemps. C’est ce qu’a suggéré Coach K :

« C’est peut-être la meilleure défense que nous ayons jamais eue »

Quant à Thompson, il préfère ne pas succomber aux avances d’Irving et il semble déjà prêt à en découdre pour l’année prochaine. Serait-il traumatisé par les cross d’Uncle Drew ?

« Je ne l’aime pas (en souriant bien sur)mais je le respecte. Je n’ai pas encore oublié ce qu’il nous a fait !»

Irving encense Klay Thompson sur sa défense. Est-ce réellement un compliment ou ne serait-ce pas seulement pour remuer le couteau dans la plaie ? En tout cas le Warrior n’a pu stopper le meneur en finale Nba, arrivera-t-il à stopper Nando De Colo pour les prochaines finales des JO ? Pas certain…

Source photo : nba.nbcsports.com
Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire