[On refait la Draft] Les 10 premiers choix de la draft 2010 : Un gros big thee !

Jusqu’au 31 juillet, The Daily Dunk vous propose 12 épisodes de « On refait la draft ». Cela consiste à refaire les 10 premiers choix de chaque draft avec le recul, les carrières qu’ils ont eu. Oui les joueurs n’auraient pas eu le même développement si ils étaient draftés dans une équipe en reconstruction ou si c’était déjà un contender au titre NBA. Aujourd’hui la draft 2010.

1) Paul George – Washington Wizards

Emmener son équipe en playoffs, avec une des performances incroyable et surtout après une telle blessure, c’était un rêve pour Paulo. Mais PG13 est revenu meilleur qu’avant sa blessure, avec plus de muscle, et il n’a pas peur d’aller poser des tomars et il a beaucoup progressé sur son shoot qu’était déjà bien. De plus, il sait défendre et pas à moitié. 

2) DeMarcus Cousins – Philadelphie Sixers

Le meilleur pivot de la ligue. Et malheureusement pour ses adversaires, il se met à shooter extérieur depuis le début de la saison passée. Déjà qu’il écrabouillait tous les pivots d’en face, si’il peut shooter et profité de sa mobilité…Au moins peut-être qu’avec Philadelphie, il aurait déjà fait les playoffs.  

3) John Wall – New Jersey Nets

Choisi en première position de la draft, John Wall est un peu un Russell Westbrook. Peut-être plus rapide, plus intelligent et meilleur sur jeu placé, Wall a un shoot moyen et c’est un peu mieux en pénétration. Fort défenseur, il peut contrer et intercepter avec ses qualités athlétiques, et après c’est de la transition et pour lui c’est un cadeau. 

4) Hassan Whiteside – Minnesota Timberwolves

Hassan Whiteside n’est pas au top depuis longtemps mais il est déjà un des trois meilleurs joueurs à son poste. Certes, il fait beaucoup de fautes, mais c’est une véritable machine à contrer. Gros rebondeur et souvent placé en bon endroit, Hassan a développé des moves au poste bas, de quoi faire des un contre un avec Al Jefferson en playoffs. 

5) Avery Bradley – Sacramento Kings

En parlant de gros défenseur, en voilà un autre ! Celui qui a forcé Stephen Curry à huit pertes de balles au TD Garden. Mais Avery n’est plus qu’un simple défenseur, c’est devenu un grand attaquant. Avec un shoot de plus en plus fiable et placé en tant que meneur de jeu, Bradley est devenu un joueur polyvalent au fil des années. 

6) Gordon Hayward – Golden State Warriors

Quand Hayward a eu le ballon de la victoire à Boston, il s’est fait contré par…Avery Bradley. Hayward est aussi un joueur polyvalent, mais depuis deux ans, on a l’impression qu’il stagne sur le côté individuel et collectif. Pas un gros scoreur, mais un très bon playmaker, il peut toujours shooter pour faire plaisir à Rémi. 

7) Eric Bledsoe – Detroit Pistons

Celui qui est surnommé mini LeBron…mais quel joueur explosif ! Après son départ des Clippers où il était le back up de Chris Paul, il a tout explosé à Phoenix et par ailleurs les Suns ont failli faire les playoffs. Souvent gêné par des pépins physique depuis deux saisons, Eric est en manque de rythme pour être régulier. 

8) Derrick Favors – Los Angeles Clippers 

Un joueur qui est très sous estimé. Un bon scoreur au poste bas ou à mi distance, Favors n’y est pas pour rien dans la dernière saison du Jazz qui termine neuvième de sa conférence. Egalement bon défenseur, il peut débloquer certains situation en isolant, surtout que le Jazz n’est pas une équipe d’attaque.  

9) Lance Stephenson – Utah Jazz

Sérieux, Lance Stephenson ça aurait mis de l’ambiance ! On aurait kiffé voir cela. Born ready s’est un peu perdu depuis son passage à Charlotte où il était le pire shooteur à trois point de l’histoire en terme d’adresse. Mais lorsqu’il a carte blanche et que c’est l’électron libre de l’équipe, ça fait mal. Toujours là pour faire le show, le Lance. 

10) Greg Monroe – Indiana Pacers

Plus les années passent, plus il devient un joueur sur estimé. Trop petit et trop mauvais défenseur pour jouer poste 5, Greg Monroe ne peut pas jouer poste 4 non plus dans la ligue actuelle car il ne s’écarte pas assez. Cependant, il reste un formidable joueur au poste bas avec sa petite patte gauche. Il peut également shooter à mi distance. 

N’hésitez pas à donnez votre avis et nous mettre Kevin Seraphin et Jordan Crawford devant Paul George.

On refait la draft 2003

On refait la draft 2004

On refait la draft 2005

On refait la draft 2006

On refait la draft 2007

On refait la draft 2008

On refait la draft 2009

Laisser un commentaire