On se foutait de lui mais il est assis sur le toi du monde : Tyronn Lue prolongé pour 35 millions de dollars

Dans un monde où les coachs se font tuer pour un oui ou pour un non, Tyronn Lue a une belle récompense en cette fin de saison. Une jolie extension de 35 millions de dollars sur 5 ans.

Mike Conley touche des lingots d’or à base de 153 millions de dollars mais les coachs ne semblent pas amener à toucher des patates pareilles.
C’est bien marrant de se faire marcher dessus par Allen Iverson mais le petit Tyronn Lue a bien évolué depuis. Il a transformé des individualités en une vraie équipe de basket alors que Cleveland était vraiment au bord du gouffre avec princesse James. Après que Blatt ait été dégagé comme il se doit, le nouveau coach a fait son boulot petit à petit et ça a finalement payé. Il faut rappeler que l’ancien joueur des Lakers était l’assistant coach le plus payé de l’histoire de la NBA. Après avoir été patient et il faut le dire, un peu chanceux, la roue a tourné et il peut dire merci Lebron James ! Une extension qu’il mérite car il a su faire les changements qu’il fallait pour gagner le titre NBA !

C’est le monde du sport, tous les coachs sont décriés. Encore dans le game 5, personne ne comprenait pourquoi Mozgov ne jouait pas. Il fallait juste lui faire confiance et finalement, la formule a été trouvée ! Il sait qu’en cas de défaite, ce n’était pas Lebron James qui allait prendre mais que ça allait être lui. Quand la victoire a été acquise, ce furent Lebron James et Kyrie Irving les héros, pas lui. C’est un monde qu’il connait et qu’il accepte volontiers. Ce n’est pas pour autant qu’il n’est pas reconnaissant de tout ce qui lui arrive puis le voir pleurer à la fin du match 7 fut touchant. Un coach qui ne fait qu’un avec ses joueurs et ça se voit clairement sur le terrain.

Le doublé va être compliqué vu les martiens que sont devenus les Warriors. Dans tous les cas, Tyronn Lue commence magnifiquement bien sa (deuxième) carrière !

Source photo : chicagotribune
Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire