[On refait la Draft] Les 10 premiers choix de la draft 2012 : Une grosse classe !

Jusqu’au 31 juillet, The Daily Dunk vous propose 12 épisodes de « On refait la draft ». Cela consiste à refaire les 10 premiers choix de chaque draft avec le recul, les carrières qu’ils ont eu. Oui les joueurs n’auraient pas eu le même développement si ils étaient draftés dans une équipe en reconstruction ou si c’était déjà un contender au titre NBA. Aujourd’hui la draft 2012.

1) Anthony Davis – New Orleans Hornets

Avec un tel talent et un tel potentiel, impossible de faire l’impasse sur Anthony Davis. A 23 ans, il est déjà champion olympique et champion du monde, mais il a aussi emmener son équipe en playoffs sur un buzzer beater. Ce n’est pas tout car il est déjà capable de compiler 59 points et 20 rebonds en un seul match. 

2) Damian Lillard – Charlotte Bobcats

Cette année, les pronostics n’allaient pas vers son équipe avec la perte de quatre titulaires, mais il a su mobiliser ses troupes pour les emmener en playoffs. C’est déjà un leader. Capable de coup de génie dans le money time avec déjà un buzzer beater en playoffs, il peut shooter et pénétrer sans trop de difficultés. 

3) Draymond Green – Washington Wizards

Peut-être que sur le terrain, il est chiant à entendre parler, mais c’est un couteau suisse. Lorsqu’il joue mal, son équipe perd, lorsqu’il joue bien, son équipe gagne. Lorsqu’il parle, il assume ses paroles sur le terrain, car le mec peut tout faire : défendre, scorer, shooter, passer, prendre des rebonds, et même relancer la balle. 

4) Andre Drummond – Cleveland Cavaliers

Les lancers francs ne sont peut-être pas des amis à Dédé, mais les rebonds ce sont des vrais amis. Meilleur rebondeur de la ligue cette année, il est plus que correct en défense. Souvent à la finition d’un alley oop ou d’une action, Drummond est très fort sur pick & roll lorsqu’il est en mouvement. Il y a des progrès à faire, mais c’est déjà bien. 

5) Harrison Barnes – Sacramento Kings

Pour trois matchs, le mec s’est fait défoncé par tout le monde alors qu’en vrai c’est un gros joueur. Il n’a pas de spécialité, mais il n’a pas non plus de défauts. Il peut shooter, pénétrer, posterizer, défendre, mais faire part de sa polyvalence aussi. Il peut se balader sur les poste 3/4. Il peut aussi vous sortir de mauvaises situations. 

6) Bradley Beal – Portland Trail Blazers

Lorsqu’il est en bonne santé, c’est de l’amour (n’est pas LaMarcus ?), mais c’est sa le problème il n’est jamais en bonne santé. Quand il joue 40 matchs dans une saison, on sort le champagne…Gros shooteur en catch and shoot, il est tout aussi à l’aise en enchaînant les dribbles pour se mettre en rythme avant de shooter. 

7) Evan Fournier – Golden State Warriors

More champagne ! Si n’est pas sélectionné pour les J.O, c’est parce qu’il est trop fort. Plus sérieusement, Evan est devenu le lieutenant de Magic en prenant la place d’un certain Victor Oladipo. Gros créateur, il peut shooter, mais sa qualité première reste le drive. Il pourrait tourner à 20 points, 5 passes, 5 rebonds par match. 

8) Kris Middleton – Toronto Raptors

Alerte steal. Choisi en 39eme position de cette draft, Middleton est devenu un membre clé des Bucks à quel point il est l’un des trois joueurs qui sont intransférable. Clutch, il ne faut pas laisser deux secondes sans contester le shoot, sinon il dégaine avec plutôt une bonne réussite. Il fait parti des meilleurs shooteurs de la NBA. 

9) Jae Crowder – Detroit Pistons 

Alerte steal. Tiens j’ai l’impression d’avoir déjà dit ça. Lui aussi, il sait un peut tout faire sur un terrain de basket. Capable de shooter, il peut aussi driver, même si parfois il se contrôle pas trop lorsqu’il est dans les airs. Et puis, si vous avez besoin d’un excellent défenseur, vous pouvez l’appelez, sauf si c’est Kobe en face. 

10) Michael Kidd Gilchrist – New Orleans Hornets

Lui aussi ne reste pas en bonne santé bien longtemps et reste souvent à l’infirmerie. MKG est un gros défenseur dont sa mécanique de shoot est plus que bizarre, même si il progresse. C’est un élément clé des Hornets. Allez demander aux fans des Hornets le bilan de Charlotte avec et sans MKG. On peut vous garantir, qu’il faut mieux qu’il soit là. 

N’hésitez pas à donnez votre avis et nous mettre Robert Sacre, Dion Waiters et Marquis Teague devant Anthony Davis.

On refait la draft 2003

On refait la draft 2004

On refait la draft 2005

On refait la draft 2006

On refait la draft 2007

On refait la draft 2008

On refait la draft 2009

On refait la draft 2010

On refait la draft 2011

Laisser un commentaire