Les vieux fourbes sont devenus sages : Rondo et Wade prêts à être le meilleur backourt de la ligue…

C’est comme d’associer Kevin Garnett à Joakim Noah, deux joueurs qui ne peuvent pas se blairer mais qui par le business, seront obligés de s’associer pour le meilleur et sans doute pour le pire…

Les Bulls se sont bien foutus de nous. Forman voulait une équipe jeune et athlétique, il se retrouve avec des vétérans de guerre qui ont bien du mal à enchaîner deux contre-attaques de suite. Dwyane Wade et Rajon Rondo se retrouvent pour former l ‘une des tractions arrières les plus folles de la ligue. Le numéro 3 des Bulls (ça pique) sort d’une magnifique saison avec le Heat et une campagne de playoffs à plus de 20 points de moyenne et des actions plus décisives les une que les autres. Rondo a effectué une nouvelle belle saison avec les Kings après la période difficile de Dallas. Les deux joueurs ne peuvent pas s’empiffrer depuis l’ère Boston / Heat. Ils se sont beaucoup affrontés et c’est d’ailleurs contre Boston que « Flash » a réalisé sa meilleure performance en playoffs avec 46 points. Dwyane Wade est aussi le gars qui a pété le bras de Rajon Rondo… Ce dernier l’avait d’ailleurs remercié en début de saison où un certain Ray Allen a débuté du côté de Miami cette fois. Toutes ces histoires de rivalités passées, il faut se concentrer sur ce qu’il se passe sur le terrain maintenant et Rondo est prêt à en découdre

« Je pense que je sors d’une de mes meilleures saisons. Je n’ai pas manqué de match sur blessure. Je me sens très bien. Dwyane c’est pareil. Nous sommes peut-être à un âge avancé, mais je pense que nous sommes plus sages. C’est un guerrier. Je lui ai parlé. Je suis impatient de bosser avec lui. Je pense que ça va être une équipe très talentueuse, très polyvalente, surtout sur les postes arrières. Jouer avec un gars comme ça, que j’ai affronté, c’est toujours super lorsqu’il est de votre côté. Nous avons le sentiment que nous avons un des meilleurs backcourts de la ligue. Je suis impatient de jouer. »

Dwyane Wade et Rajon Rondo peuvent faire la paire défensivement. Déjà il ne faut pas oublier que Jimmy Butler est un monstre défensif alors si « RR9 » retrouve son niveau, ça peut faire des dégâts. Le joueur a les facultés mais il n’endosse pas le rôle de leader. Plutôt « à la cool » à Sacramento, il ne se donnait pas dans ce domaine et on sait tous qu’il faut d’abord défendre pour viser quoi que ce soit. Pour Dwyane Wade, c’est différent même si le cas de figure est assez semblable. Toujours sérieux dans ce domaine, il a aussi tendance à trop jouer l’interception mais reste un magnifique joueur de un contre un et ses aides défensives pour flinguer des pivots sont toujours aussi propres. Offensivement, le coach va devoir s’imposer contrairement à l’année dernière… Si Jimmy Butler a un shoot solide de loin, c’est tout sauf le cas de Wade et Rondo. Loin d’être bons dans ce domaine, ils le sont encre mois pour le catch and shoot… L’affaire est à suivre à ce niveau là mais rien que de voir ces deux-là associés, c’est excitant !

Début de réponse au mois d’octobre mais on les voit clairement au dessus de beaucoup d’équipes et pourquoi pas accrocher une place de playoffs à l’est ?

Source photo : USA TODAY
Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire