[On refait la Draft] Les 10 premiers choix de la draft 2013 : CJ McCollum attend Lebron James

Jusqu’au 31 juillet, The Daily Dunk vous propose 12 épisodes de « On refait la draft ». Cela consiste à refaire les 10 premiers choix de chaque draft avec le recul, les carrières qu’ils ont eu. Oui les joueurs n’auraient pas eu le même développement si ils étaient draftés dans une équipe en reconstruction ou si c’était déjà un contender au titre NBA. Aujourd’hui la draft 2013.

1) CJ McCollum – Cleveland Cavaliers

Il a littéralement explosé cette saison sous les couleurs des Blazers. Il a été élu Most Improved Player de la saison, c’est à dire le joueur ayant le plus progressé et c’est tout à fait logique. Très à l’aise techniquement, c’est un excellent créateur que ce soit pour lui ou pour ses coéquipiers. Très bon sur le shoot, il peut aussi compter sur son drive. 

2) Giannis Antetokoumpo – Orlando Magic

Giannis est un joueur ultra complet mais comme les stars l’ont dit : si il ne progresse pas avec son shoot, il aura un énorme handicap. Il peut jouer quasiment tous les postes grâce à son envergure. Depuis le milieu du terrain, un seul dribble lui suffit pour aller au cercle (si on ne compte pas le marché) et puis son euro step, oh la la !

3) Dennis Schroder – Washington Wizards

Il a tout simplement poussé Jeff Teague vers la sortie. Le petit meneur allemand est très fort sur le drive surtout lorsqu’il prend de la vitesse et qu’il prend les picks un ou deux mètres derrière la ligne à trois points. Il doit encore développé son shoot, mais l’année prochaine en tant que titulaire, il aura encore des choses à prouver. 

4) Steven Adams – Charlotte Bobcats

Passer de joueur banal à joueur extrêmement important pour le Thunder, ce ce qu’a fait Steven Adams. Le pivot néo zélandais, avec ses qualités athlétiques, a posé de gros problèmes aux Spurs et notamment à Tim Duncan, rien que ça. Très fort en défense, il est très dur à aller lui cherche un rebond sur sa tronche. 

5) Nerlens Noel – Phoenix Suns 

Nerlens Noel a les mêmes qualités que Steven Adams, c’est à dire qu’il est excellent en défense que ce soit au sol, ou en second rideau. Il est aussi le premier a être en aide quand il le faut. Nerlens est peut-être un peu meilleur en attaque que le joueur du Thunder, surtout quand il s’agit de un contre un au poste où il est pas mal. 

6) Rudy Gobert – New Orleans Pelicans

Rudy Gobert a les mêmes qualités que Steven Adams. Et que Nerlens Noel. Fort en défense, c’est le meilleur protecteur de cercle de la NBA, d’après les statistiques. En l’air ou au sol, le français est très bon pour contrer les joueurs ou bien ses haters de Twitter. Il est également bon quand il est en mouvement pour finir des actions. 

7) Kentavious Caldwell Pope – Sacramento Kings

KCP était aussi en lice pour le joueur ayant le plus progressé. En playoffs, on a pu voir tout son talent. Très bon en défense, il sait aussi attaquer. Il est rassurant avec son shoot, à trois points ou à mi distance. Il nous a aussi envoyé quelques tomars durant la saison. Il s’est aussi payé LeBron James, et ça c’est un exploit. 

8) Michael Carter Williams – Detroit Pistons

Quand on voit ce qu’il fait à Milwaukee, on se dit qu’il était beaucoup mieux à Philadelphie. Rookie de l’année à Philly, MCW enchaînait les triple double alors que beaucoup de joueurs qui l’entouraient avec le niveau de D-League. Si son shoot n’est pas sa meilleure qualité, sa lecture de jeu l’est. Sa côte a baissé depuis, malheureusement. 

9) Victor Oladipo – Minnesota Timberwolves (transféré à Utah)

A sa sortie de l’université, Victor Oladipo était comparé a D-Wade et était LE joueur de la draft. Nous sommes tous déçu par le joueur, qui certes est un excellent défenseur quand il le veut, mais que beaucoup d’aspect de son jeu reste à développer, notamment sa sélection de shoot.  Son tir est moyen, le drive est bon. 

10) Otto Porter – Portland Trail Blazers

On a surtout découvert en playoffs derrière Paul Pierce. Il faut dire que tout allait bien pour lui à ce moment là et certains le voyaient comme un candidat au Most Improved Player après le départ de la légende des Celtics, mais il nous a beaucoup déçu. Solide sur ses cannes, il peut rentrer quelques shoots et être dans le Shaqtin. 

N’hésitez pas à donnez votre avis et nous mettre Ryan Kelly, Anthony Bennett et Livio Jean Charles devant CJ McCollum.

On refait la draft 2003

On refait la draft 2004

On refait la draft 2005

On refait la draft 2006

On refait la draft 2007

On refait la draft 2008

On refait la draft 2009

On refait la draft 2010

On refait la draft 2011

On refait la draft 2012 

Laisser un commentaire