The Daily Video : Duncan, VC, Iverson, KG, T-Mac, Jermaine O’neal, Big Ben & Yao Ming dans le DVD français le plus connu !

Si vous êtes nés dans les années 1980 ou 1990, vous avez forcément acheté ce DVD. Il y a absolument toutes les stars de la ligue du moment. Alors oui, ça date mais c’est un vrai kiff de retrouver ce documentaire fait par NBA TV !

Maintenant il y a youtube, dailymotion et un tas de plateforme vidéos. A l’époque ça ne se passait pas comme ça, alors quand on tombait sur un DVD qui ne parlait pas de Michael Jordan et en français, c’était forcément le méga kiff ! NBA TV va passer sous le crible 9 superstars, 9 joueurs qui vont passer sous le crible et ça ne va pas nous rajeunir :

Vince Carter

Rookie complètement fou à dunker sur tout ce qui bouge, les témoignages sont nombreux sur ses dunks. Chris Bosh, Baron Davis et surtout Kevin Garnett qui ne comprend pas comment c’est possible. Le reportage revient sur son énorme contest 2000 ou encore ses performances en 2001. Fait rare, ses blessures de 2002 à 2004 sont évoquées. Vince a soigné son jeu pour ne pas faire que dunker et ça a marché puisqu’il est le seul joueur en activité dans ce reportage…

Tracy McGrady

Cousin de Vince Carter, Tracy McGrady va exploser à Orlando. Défini comme un des meilleurs joueurs de un contre un de l’histoire dans ce documentaire, il n’en oublie pas pour autant d’où il vient. Drafté en 1997 par Toronto, il ne jouait pas beaucoup lors de la première saison. Le reportage montre aussi comment T-Mac a dû ronger son frein et cela était dur quand il s’agissait de rester sur le côté pour planter des game-winners. La patience de Tracy a été récompensée et maintenant qu’il est devenu une star, il se lâche avec les fans ! 

Jermaine O’neal

Drafté par les Blazers en 17ème position, le joueur a dû attendre de partir à Indiana pour exploser aux yeux du monde. C’est un nouveau départ pour lui car avec Isiah Thomas, il allait devenir un grand joueur dans cette ligue. Reggie Miller allait lui passait le flambeau pour devenir le numéro 1 de l’équipe ! Dommage que sa carrière fut détruire par la séance de boxe avec Detroit…

Yao Ming

Autre bonhomme qui a eu du mal à s’habituer au championnat, un certain Yao Ming. Drafté par les Rockets, c’est grâce à lui que le basket est devenu un vrai sport national en Chine. Sa première saison fut très, très compliquée entre la langue et un nouveau championnat. Houston est une véritable famille et ses coéquipiers l’ont aidé à devenir un meilleur joueur. Lors de la deuxième année, il va devenir très, très affûte afin de passer au niveau supérieur. Même le Shaq a vite compris que le chinois n’était pas là pour blaguer. Un joueur modeste qui a prouvé qu’on peut réussir en NBA.

Steve Francis

Il est triste de parler de Steve Francis aujourd’hui mais dans la dernière décennie, il fut une des références dans la ligue. Leader par excellence, il donne son cœur quand il joue ! Franchise player dès sa première année, il allait connaître toutes les difficultés du monde. Le reportage évoque aussi la perte de sa maman alors qu’il n’était qu’au lycée. Il se sert de cette force lors de sa deuxième année pour devenir un joueur bien plus collectif.

Tim Duncan

A l’époque, le vieux Tim n’a que deux titres NBA mais il est un champion par excellence. Respecté par tous ses adversaires que sont Shaq, Dirk et on en passe, Tim Duncan est le joueur le plus kiffant de la NBA de par sa simplicité. Il n’était pas prédestiné à être un basketteur mais plutôt un nageur. Un ouragan changera la donne et c’est ainsi qu’il tournera le dos à la natation. Avec deux titres de MVP de suite, le meilleur était encore à venir pour le joueur.

Allen Iverson

Sans doute le joueur le plus flashy de l’histoire de la NBA, Allen Iverson a marqué l’histoire de la NBA. Le reportage nous rappelle à quel point il aime la famille et plus particulièrement sa mère qui a fait beaucoup de sacrifices pour lui. Alors qu’il n’est que rookie, il va planter 4 matchs de suite à 40 points, ce qui tout simplement incroyable. Sauf que le joueur est bien trop soliste et il faudra attendre Larry Brown pour le canaliser. En 2001, il inscrira son nom dans la légende avec des playoffs mythiques et une finale incroyable contre les Lakers. Croqueur ? Soliste ? Allen Iverson a surtout montré au cours de sa carrière qu’il était surtout un dur.

Ben Wallace

Ça peut vous faire flipper mais Ben Wallace a commencé au poste d’ailier en NBA. Joueur non drafté, il débarque à Detroit en échange de Grant Hill. Dans sa nouvelle franchise, il va être le shérif en ville en devenant le meilleur défenseur de la ligue sous l’ère Carlisle puis Larry Brown. Avec son côté gangster mais aussi sa passion, Ben Wallace a prouvé qu’on pouvait faire carrière avec la défense.

Kevin Garnett

Le jeune retraité est un des joueurs les plus complets de la ligue mais aussi le plus passionné. Pour Dirk Nowitzki, il est le joueur le plus compliqué à défendre. Ses mouvements au poste bas, sa rapidité, son dribble, tout est top niveau avec Garnett. Considéré comme un des joueurs les plus connus de la ligue, KG est quelqu’un de très fun en dehors du terrain. Il développa une très grande relation avec Sam Cassell ce qui lui permettra d’atteindre les finales de conférence en 2004 !

En espérant que vous avez aimé ce documentaire et on se retrouve demain avec Allen Iverson et le fameux sujet « The Answer »
Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire