Une gestuelle aussi sexy que Maité mais c’est du tout bon pour Jayson Tatum : clutch, 21 points et 7 rebonds !

On a parlé du buzzer, on a parlé de son tomar de malade mais parlons vraiment basket et de l’ensemble de son oeuvre. Un match solide dans son ensemble mais quelques défauts qui s’effaceront au fur et à mesure !

Pas de bilan au bout d’un match, c’est aussi utile que de décortiquer le shoot de Shawn Marion. Cela dit, il faut quand même analyser ce premier match qui a été plutôt canon, pour un match de summer league. Jayson Tatum a été monstrueux pour une première sortie. Ironiquement, il n’a pas été si présent que ça si on compare à Markelle Flutz. C’est aussi à ça que les grands joueurs sont reconnaissables. Ils peuvent ne pas squatter le ballon et ils arrivent à avoir un impact d’une manière ou d’une autre !

Pour ceux qui ne l’ont jamais vu jouer, Jayson Tatum est tout sauf sexy balle en main. Comme s’il avait une bombe  quand il a le cuir et ça s’est remarqué lorsqu’il a essayé de courir balle en main en contre attaque. Il en va de même pour son shoot, peu académique ! Il fallait tout de même scorer ses 21 points et il l’a fait à merveille.

Boston a encore du boulot pour le mettre réellement en position. C’est pas Jaylen Brown et ses passes foireuses qui nous diront le contraire. Jayson Tatum a forcé quelques shoots au poste mais il a été plus injouable qu’autre chose. Son énorme tomar parle pour lui. Sa dimension physique fait qu’il n’aura aucun problème à s’imposer en NBA. Brad Stevens devra travailler avec lui ses positions sur le terrain, qui changent beaucoup de la fac. On l’a vu demander la balle un peu n’importe comment, comme si elle allait exploser au bout de 24 secondes de possession. Des petites choses comme ça qui montrent qu’il a faim et un potentiel qu’il ne faudra pas gâcher du côté de Boston !

Des choix parfois douteux mais hormis ça, il a le talent pour s’imposer très vite. A voir ce qu’il nous réserve pour le reste de la summer league. Il nous a déjà impressionné et a bien remporté son duel face à Flutz ! 
Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire