Dirk Nowitzki de retour à Dallas : 5 millions l’année pendant que Parsons va en toucher 23, ça pique un peu non ?

Dallas n’a rien foutu de l’intersaison mais cela n’empêchera pas Dirk Nowitzki de faire le beau gosse avec son équipe. Comme d’habitude on a envie de dire !

Dirk Nowitzi et Dallas c’est une grande histoire d’amour et on ne vous apprend rien en disant ça. Il avait pris ses sous l’année dernière mais pour finir en beauté, il veut vraiment aider son équipe pour le futur. Seulement 10 millions de dollars sur deux ans et en plus de ça, les Mavericks ont la possibilité de couper le joueur lors de l’été prochain. Finir sur une belle note positive serait quand même mieux mais avec l’effectif du moment, difficile de croire à une très grande année au niveau des victoires. Pendant ce temps-là, Chandler Parsons gagne presque 5 fois plus que son ancien coéquipier avec ses 22 millions de dollars annuel. Parfois, il vaut mieux être mieux dans sa tête et dans son corps, que dans son compte en banque…

Niveau recrutement, il y a bien eu des rumeurs sur Jrue Holiday ou encore Derrick Rose mais rien de concret. Nerlens Noël est la priorité de l’équipe et Atlanta lui ferait les yeux doux. Pour Mark Cuban, il faut avant tout prolonger l’intérieur car il n’y a rien d’autre à se mettre sous la dent. Dallas va bien avoir du mal cette année vu comment toutes les équipes de l’ouest se renforcent. Ne pas forcer sur les transferts et une manière de préparer l’après Dirk Nowitzki et c’est tout de même une bonne chose. Ne pas être gourmand, voir ce qu’Harrison Barnes peut donner et laisser défiler les années de contrat des uns des autres. Une nouvelle stratégie qui pourra payer sur le long terme, au pire des cas Cuban aura bien fait de la merde mais ce ne serait pas une première.

C’était impossible de voir Dirk Nowitzki partir. Rester à Dallas est la meilleure des sorties, comme l’avait fait un certain Tim Duncan avant lui. Un sacrifice parmi tant d’autres de la part de l’allemand..
Tsirofo Raonivelo-Andriamiharinosy
Originaire de Tours, je traverse le monde pour shooter à 7 mètres 23 entre deux papiers sur la NBA.

Laisser un commentaire