Preview New Orleans Pelicans 2017/2018 : La meilleure raquette, le pire coach ?

On continue dans nos previews dans la conférence Ouest, et on commence à voir les équipes avec du potentiel et les Pelicans ont font partie. Bien qu’ils ne sont pas des candidats au titre, ils peuvent embêter du monde durant la saison, et surtout se racheter avec une qualification en playoffs. 

Bilan 2016/2017 

Avec les horribles aventures de Jrue Holiday en début de saison, il était difficile pour le meneur et les Pelicans de bien démarrer la saison. Alors que l’équipe enchaînait les déceptions, les dirigeants sont allés prendre DeMarcus Cousins dans un trade pour associer l’ex pivot des Kings et l’ailier fort des Pelicans, pour être le raquette la plus talentueuse de la ligue (mais très mal utilisé par Gentry). Un effort sur le court terme, qui n’a servi à rien puisque les coéquipiers d’Anthony Davis ne sont pas allés en playoffs, et se sont classés à la 10ème place de la conférence Ouest. Ils ont sacrifié certains joueurs, peut-être pour rien, mais on n’y reviendra plus tard. 

Intersaison 

Le trade de DeMarcus Cousins survenu en février, le front office des Pelicans a décidé de ne pas s’arrêter là. Très vite, Jrue Holiday a prolongé. On le comprend puisqu’il va se régaler avec un nombre incalculable de pick & rolls qui lui seront posés. Ils ont également fait venir un grand copain du pivot des Pelicans en la personne de Rajon Rondo qui pourra apporter sa qualité de passe et sa lecture de jeu. Tony Allen a paraphé un contrat aux Pelicans pour s’occuper de tâches défensives de l’équipe. Cependant on demande à Alvin Gentry de ne jamais aligner Rajon Rondo et Tony Allen en attaque parce que ça peut être très moche. Enfin, malheureusement pour nous, Axel Toupane a été coupé. 

Le joueur à suivre 

Nous avons longuement hésité entre Jrue Holiday et DeMarcus Cousins mais on a finalement opté le pivot pour une principale raison : Il sera free agent l’été prochain, donc il sera intéressant de suivre ses attitudes, notamment avec son coach, notamment par rapport à son utilisation sur le parquet qui peut faire débat. Il sait très bien qu’en cas de conflit interne, il aura le soutien de Rajon Rondo. Le pivot produira toujours des statistiques énormes, mais maintenant il faut franchir un autre cap : celui d’aider Anthony Davis à qualifier les Pelicans en playoffs.

 Résultat de recherche d'images pour "demarcus cousins pelicans" 

Depth Chart 

Laisser un commentaire